jeudi 6 septembre 2012

Droit de copie

La presse en ligne est pratique à plus d'un titre. Déjà, les sites des grands quotidiens permettent d'avoir accès à de l'information de bonne qualité sans sortir de chez soi. Certes, comme tout un chacun, j'aime bien aller me lire le journal sur le zinc du bistro du coin, mais il faut bien reconnaître qu'avec tout le boulot que j'ai en ce moment, je m'accord de moins en moins souvent cette petite pause café au bout de la rue.

Du coup, pour être informé, la presse en ligne est indispensable pour qui reste chez soi à travailler plus pour pas crever la bouche ouverte (encore rendu une traduction cet après-midi, une note d'intention pour un album hier, une nouvelle lundi, et je n'ai pas assez avancé sur la révision urgente d'un scénario, ni sur une autre traduction. du coup, mon poème épique en douze chants est obligé d'attendre). Et ne me parlez pas du journal télévisé. Les gens qui sont capables de se contenter du journal télévisé pour s'informer n'ont que ce qu'ils méritent. Entre la mise en scène visant à emballer le poisson, les "mesdames et messieurs bonsoir" et autres "de bien belles images, sans transition", le remplissage inutile et le fait qu'on ne puisse pas sauter les paragraphes inintéressants ni les pages sportives ni les pauses pub, le journal télévisé s'apparente à une perte de temps. Sur le site d'un grand quotidien, vous pouvez sélectionner l'info qui vous intéresse, celle qui vous concerne ou celle qui vous semble pertinente, et vous concentrer dessus. Et dans le temps qu'il faut à la potiche de service pour poser trois question idiotes à un clampin qui débite des éléments de langage appris par cœur, vous avez pu avaler un article de fond de trois ou quatre feuillets, plus deux dépêches et le chapô de trois articles de plus. Quand vous voulez aller plus vite, vous allez beaucoup plus vite que la télé. Et quand vous voulez vous arrêter sur un détail qui vous semble significatif, vous pouvez, alors que la télé va neuf fois sur dix insister lourdement sur des détails inutiles, avant d'enchainer sur des sujets plus glamour, et donc généralement dénués de la plus petite parcelle d'intérêt.

Oui ? Non, en effet, je regarde de moins en moins la télé, merci de l'avoir remarqué.

Comme souvent j'ai le regard accroché par des articles qui recoupent de près ou de loin mon travail, il m'arrive de les archiver. Parfois, je copie-colle un paragraphe dans un fichier documentaire à cet effet. Et puis parfois, je veux récupérer tout l'article, ou toute l'interview, ou les graphiques qui vont avec. Parce que c'est la source d'info dont j'ai besoin pour boucler un chapitre, coller au bon endroit la citation d'expert qui va bien, voire servir de toile de fond à un bout de scénario.

On peut copier coller tout l'article dans un fichier, mais en général, c'est très moche parce que très souvent, la sélection ne fait pas la différence entre le corps du texte et ce qu'il y a à côté, voire les éléments extérieurs entrelardés dedans qui ne se voient pas sur le site, mais qui se voient très bien dans votre traitement de texte.

Heureusement, la plupart des navigateurs internet ont la fonction "enregistrer la page sous". C'est bien pratique : en deux clics, vous avez archivé l'article qui vous intéresse dans un dossier idoine. J'ai comme ça des dossiers "astrophysique", "conquête de l'espace", "magouilles politiques", "paléontologie et archéologie", "criminologie", "paranoïa galopante", etc. Hop, le navigateur enregistre la page html, et un petit sous-dossier avec tous les petits éléments qui vont avec, les gifs, les infos de calage, les javascripts qui font marcher l'affichage des dépêches en temps réel, etc.

Et puis, de temps, je fais un peu de ménage là-dedans. Parce que c'est vrai, quand j'archive l'interview d'un exobiologiste, je n'ai pas besoin d'avoir en haut à droite le feed des dernières infos sur la Convention Démocrate, en bas la pub pour Maatric le service de rencontres numéro 1 sur un segment de population dont je ne fais pas partie, l'affichage du résultat de la ligue des champions et le bouton "like" de Fèces-bouc.


Et là, selon l'expression consacrée, c'est le drame.

Quand j'ouvre le sous-dossier, je découvre qu'il y a entre 82 et 157 fichiers annexes à la page. Dans le tas, il y a en général une ou deux illustration de l'article. Trente images correspondant à des pubs ou à des éléments de navigation dans le site, et plein de trucs bizarres aux noms imbitables. Et si d'aventure vous foutez le tout à la corbeille (après avoir prélevé les images pertinentes), vous pouvez vous attendre à une jolie surprise.

Déjà, une partie des pubs dynamique restent, parce qu'elles étaient tout bêtement intégrées sous forme d'un lien html. Par contre, vous avez perdu la moitié de la mise en forme du texte, qui du coup arrive en gros pavés illisibles de toute la largeur de la page. Vous pensiez gagner du temps ? Vous voilà mûrs pour reprendre tout le truc dans un éditeur html pour en élaguer les merdes et redonner au texte à peu près forme humaine. Le truc était emmerdant avant de benner le sous-dossier ? Maintenant il est quasi inexploitable.

C'est à croire qu'ils le font exprès pour vous forcer à acheter la version papier et à découper à l'ancienne l'article pour le coller dans un dossier avec de la colle blanche à papy. C'est plus chiant à trier, plus chiant à indexer, plus chiant à retrouver.

'Chier !

**Insérez ici une bordée de grommellements bourrus.**

10 commentaires:

Un Jour Une Idée a dit…

Ma solution s'appelle Pocket.
http://getpocket.com/
Ça ne permet pas tout, mais niveau indexation, c'est plutôt pas mal. Et sur smartphone, il y a un filtre de vision "article" qui ne garde que le texte et les illustrations et vire le blabla autour. Dans une mise en page correcte.

Nikolavitch a dit…

Alors ça a l'air vachement bien....


Pour les utilisateurs de tablettes et de smartphones. comme je ne sors pas beaucoup, j'en suis encore réduit à l'antédiluvien ordinateur.

Mais ça peut servir à nos amis lecteurs (je sais d'après les stats que la War Zone est pas mal consultée avec ce genre d'outils mobiles)

cubik a dit…

moi, je te conseillerai plutot Adblock, à ajouter à ton navigateur (pour peu que tu utilises chrome, ptet firefox aussi).
Ca empeche les pubs de s'afficher, en tout cas à l'écran. Il est vrai que je n'ai jamais testé d'enregistrer une page localement, donc je ne sais pas si le filtre s'applique encore là, mais ça vaut le coup d'essayer

Quentin a dit…

Bonjour,

J'utilise une extension pour Chrome qui pourrait t'intéresser.

Elle permet de supprimer des éléments d'une page web puis de la sauver, de l'imprimer ou de la partager.
Voici le lien : https://chrome.google.com/webstore/detail/iplagehfoafmmjppeijnpkohihcllici

abelthorne a dit…

Ah ben oui, quand on supprime les fichiers qui contiennent les règles de mise en forme de la page, elle s'affiche beaucoup moins bien, forcément...
Ce sont les fichiers .css ; à garder.

Sinon, il y a une autre solution pratique pour archiver les articles : imprimer la page et rediriger la sortie sur un fichier PDF au lieu d'une vraie imprimante. En plus, si le site est bien fait, il a prévu une feuille de style propre pour l'impression, qui ne garde que les éléments pertinents.

Nikolavitch a dit…

Alors mon erreur, c'est clair, ça a été de benner sans distinction tous les 157 fichiers annexes, sans chercher dans la jungle des applets java et des gifs minuscules ce qui pouvait avoir une utilité. CSS. je note, en tout cas.

par ailleurs, l'impression papier c'est justement ce que je préfère éviter, dans le cas présent : mon bureau est déjà encombré, et ça c'est encore le meilleur moyen d'en faire la Documentation version Gaston. Alors qu'un petit fichier HTML sur le disque dur, je peux l'archiver, l'indexer, et faire du copier coller au besoin.

abelthorne a dit…

Justement, je parle pas d'impression papier, je parle d'enregistrer la page en PDF pour la stocker et la relire facilement. Ça a l'avantage de garder tout le contenu de la page dans un seul fichier. Et le texte reste du texte, on peut faire du copier-coller avec.

Comme les navigateurs n'enregistrent pas directement en PDF, on utilise une imprimante virtuelle (soit d'origine dans le système, soit via un logiciel à installer) : on passe par la fonction "impression de la page", on sélectionne l'imprimante virtuelle et on obtient un PDF.

Mathieu Doublet a dit…

Tu as mal lu Abelthorne, Tu as des logiciels qui te permettent en cliquant sur le bouton "Imprimer" de créer un fichier PDF. Du coup, pas de papier mais un fichier consultable et comme l'ajoute Abel, parfois, l'éditeur du quotidien a fait en sorte que tu puisses avec un PDF nickel sans les pubs. D'ailleurs, je me demande si créer un fichier PDF n'est déjà pas disponible direct sur le site.

Nikolavitch a dit…

oh, j'avais mal lu le truc D'abel. oui, mon système d'impression opère la conversion en pdf à la volée. Mais je préfère quand même des fichiers texte, plus maniables que le PDF.

(oui, je sais, je suis chiant)

Mathieu Doublet a dit…

Quitte à copier coller du HTML et se pourrir la vie avec les pubs ou faire un copier coller de PDF sans pub, je préfère la seconde version. :)
(Mais je sais que tu aimes avoir mal avec ton ordinateur ... :) )