lundi 1 octobre 2012

Détective d'un nouveau genre

Ce qui est génial avec les brocantes et les vide-greniers, c’est qu’on peut parfois reconstituer le parcours d’un bouquin :

J’ai chopé le Faërie, de Tolkien, en parfait état. Ou très précisément l'état d'un bouquin qui a été ouvert une fois et une seule, puis refermé, et oublié dans un carton, puis mis en broc. En voyant l'allure générale et le stand des gens à qui je l’ai acheté, j’ai pu faire mon Sherlock instantané :

Après la sortie du film Seigneur des Anneaux, quelqu’un dans la famille (probablement le fiston, pas présent sur place, mais visible par une partie du bazar présenté sur le stand, donc je sais qu'il existe et à peu près quel âge il a) a adoré.

Il a acheté les bouquins, et les a lus : j'ai noté la présence d’une trilogie Seigneur des Anneaux avec signes d’usage, les bouquins ont été lus d'une couverture à l'autre, et peut-être deux ou trois fois.

Pour lui faire plaisir, quelqu’un lui a offert un autre Tolkien : Faërie ou il se l'est acheté, mais tout porte à penser qu'il l'aurait feuilleté avant s'il se l'était acheté lui-même. Je penche du coup pour un cadeau de Maman ou de Mamie.

Le gamin s'est alors aperçu avec horreur qu’au lieu d’un roman d’aventures avec des types qui trouvent ou jettent des bagouzes et des mecs qui trucident des monstres par paquets de douze, avec princesses elfettes évaporées en option, il a affaire à une étude érudite sur la mécanique des contes de fées. Il a donc refermé une bonne fois le bouquin et l’a oublié aussi sec.

Quand le fiston a grandi et est parti parce qu’il a trouvé du travail (ou une femelle à sa mesure), ses cartons de vieilleries ont été mis en brocante : on note aussi la présence d’une demi-douzaine de bouquins correspondant aux listes de lecture du collège, utilisés le temps du cours, puis mis à l’encan.

C’est fou comme on peut profiler les gens en examinant un carton de leurs bouquins.


Et puis ce genre de bouquins de référence à 50 centimes d'Euro, ça ne se refuse pas. (trouvé aussi, sur d'autres stands, un Joseph Conrad que j'avais pas, quelques BD dont un Chaykin, et un jeu pour DS dont j'avais écrit une partie avec Jean-Marc Lainé il y a quelques années, mais que je n'avais jamais reçu par la suite) (bonne pioche, quoi).

4 commentaires:

soyouz a dit…

Le jeu avec les dauphins ?

Nikolavitch a dit…

Un des jeux avec les dauphins, oui. Celui qui aurait dû être Dolphin Island 2, et puis qui est sorti dans une autre collection suite à une décision d'Ubi. (et qui du coup s'est planté, j'ai l'impression)

soyouz a dit…

Ubi et Obi !

Geoffrey a dit…

Brocantaire mon cher Watson !