lundi 24 mars 2014

Alors, procédons par élimination....

J'aime bien piller le web pour de zoulies photos de vieilles machines déglinguées de l'ancien temps.
Et parfois, je n'ai pas la moindre idée de ce à quoi elles servent...


Bon, déjà, je ne crois pas que ce soit un genre d'alambic.

6 commentaires:

  1. Facile.
    C'est un répartisseur de ions négatifs. On voit même les bonbonnes de stockage à droite. Il manque par contre le transducteur lumineux à courte portée qui devrait se trouver au sommet.
    La preuve que c'est bien ça, c'est l'environnement comme sans couleurs aux alentours. Un des effets désagréables de cet appareil, c'est l'aspiration des couleurs causée par l'aimantisation des pigments au flux des ions.

    O.

    RépondreSupprimer
  2. Je pensais à un prototype du rayon de la mort de Tesla, le zigouigoui à ailettes servant à dévier le rayon, ce qui explique qu'il puisse frapper autrement qu'en ligne droite (et donc qu'il ait pu détruire Tunguska en tirant des états-unis)

    RépondreSupprimer
  3. It looks like an electrical transformer to me.
    Or maybe it's a part of an old Transformer.
    Imagine s'ils etaient arrives en 1900....Nous aurions eut un robot/ford T au lieu d'une chevy camaro et optimus prime se serait transforme en une grosse loco a vapeur....Transformer steampunk...voila une version sympa.
    Mais il ne faut pas remonter plus loin dans le temps. Au moyen age optimus/trebuchet il n'irait pas loin! Pire encore Transformer a l'age des cavernes....Optimus/roue....a tout casser.

    RépondreSupprimer
  4. Dans The Hobbit 2, t'avais un robot-tonneau, quand même.

    RépondreSupprimer
  5. Ouais ben bof ,alors ce n'est qu' un Dalek en compagnie
    du Docteur Qui.

    RépondreSupprimer
  6. Oui, j'ai pensé aussi à un Dalek, mais d'une génération très ancienne, une sorte d'ur-Dalek dont les actuels seraient les descendants. Et le type qui pose à côté pourrait être l'un des anciens compagnons du Docteur que l'on n'a même pas connu. Ou alors l'un des futurs compagnons d'une version que l'on ne connaîtra jamais. C'est traître, les voyages dans le temps.

    RépondreSupprimer