mardi 20 novembre 2012

Gros saint

Aujourd'hui, c'est la Saint Edmond.

Et du coup, ça m'a fait penser à Edmond Hamilton, un gaillard dont je vous avais parlé il y a quelques temps de ça ici même. Pour ceux qui n'auraient pas tout suivi, Hamilton a inventé le Capitaine Flam et plein d'autres personnages cool de science fiction, dont Han Solo et Chewbacca (mais sous un autre nom). D'ailleurs je relisais récemment Le Dieu Monstrueux de Marmuth, un recueil de nouvelles de ce brave monsieur, et c'est vachement bien (mais pas réédité depuis perpète).

Et en triant du bazar sur mon disque dur, je suis tombé là-dessus, un machin récupéré à la volée je ne sais plus trop où (ou envoyé par un pote, c'est possible aussi) :


C'est une réinterprétation à la soviétique de l'interprétation japonaise de Captaine Flam (qui avant que l'interprétation japonaise ne soit adaptée en français s'appelait Captain Future, mais c'est une autre histoire). Et forcément, ça ne peut que me plaire. On a presque envie d'inventer un petit monde pour aller avec, un monde où Edmund Hamiltov aurait créé un Kapitän Boudoutché, héros sans peur répandant la bonne parole communiste dans le kosmos, héros dont la version française du dessin animé tchèque se serait appelé Capitaine Blam.

2 commentaires:

Tonton Rag a dit…

La science fiction soviétique est orpheline :((((((((

http://www.lemonde.fr/disparitions/article/2012/11/22/la-mort-de-boris-strougatski-laisse-la-science-fiction-russe-orpheline_1794646_3382.html

Nikolavitch a dit…

ah, ouais, coup dur. bon, il était plus tout jeune, le Boris, mais ça fait bizarre quand même.

décidément, à défaut de fin du monde, l'année 2012 aura été dure pour la SF.