lundi 30 janvier 2012

Like a bat out of Angoulème

Hop, me voilà reviendu de mes quatre jours annuels de parcours du combattant. Dédicaces aux deux bouts du festival (pourquoi, pourquoi est-ce que les deux bulles sont respectivement en haut et en bas d'une colline, bon dieu ?), deux interviews, un débat, une conférence, le tout effectué au pas de charge. Plus les indispensables ripailles et beuveries habituelles en ce genre d'occasions. Et la possibilité de découvrir que mon responsable éditorial chez Urban est aussi mauvais que moi au billard, ce qui relève quand même de l'exploit. Au temps pour François l'Imbattable*.

Le stock de Mythe & super-héros amené pour la circonstance était épuisé dès samedi soir. Il est plus fort que pas mal d'auteurs présent, qui étaient épuisés dès vendredi matin, ceci dit.

Niko au festival, ça a aussi été ça, une conférence fleuve à la Castro, des heures durant.
(cliché de.... zut, flûte et cacaboudin.... Charlie95. tu m'as filé ton vrai nom pour la dédi, mais la position par défaut de ma cervelle, c'est ton blaze sur les forum. con de moi)

Par ailleurs, maintenant que l'éditeur en a parlé en public, je peux vous l'annoncer aussi : en septembre sortira Burton, un album de la collection Explora, chez Glénat, consacré à Richard Burton (le vrai, pas l'acteur). J'y travaille en collaboration avec l'explorateur Christian Clot, un homme absolument passionnant.

Burton, mais pas of London



*Ceux qui auront suivi la conférence du samedi jusqu'au bout apprécieront.

7 commentaires:

  1. Richard Burton, ça c'est une bonne nouvelle.

    Sinon, la conférence : y a-t-il des chances de la voir sur le Web ?

    Hasta la vista tovarich !

    RépondreSupprimer
  2. c'est prévu, camarade ! s'ils arrivent à s'en debrouiller (à mon avis, faudra faire des coupes, rien qu'avec les râclements de gorge et les pause flotte, on peut virer 1/4 d'heure de bande) ce sera sur le site d'Urban.

    RépondreSupprimer
  3. Je vais suivre ce Burton d'un œil, il y a quelques années j'ai lu la superbe biographie de Fawn Brodie parue chez Phébus (Un diable d'homme : Sir Richard Burton ou le démon de l'aventure)et je n'avais pas pu lâcher le bouquin tant la vie de cet homme est passionnante.

    RépondreSupprimer
  4. t'as finalement retrouvé un billard alors !!!
    j'espère qu'on aura l'occasion de jouer ensemble !

    RépondreSupprimer
  5. c'était au Kennedy's, à l'autre bout de la ville.


    sinon, envoie moi un mail, grompf. j'ai rien compris à ce que t'essayais de me dire au téléphone l'autre soir.

    RépondreSupprimer
  6. 2 interviews, 1 débat, 1 conférence... et 1 billard ?!! Et bien croisé 3 fois et j'ai tout de même manqué tout ça ! J'entame La dernière cigarette...

    RépondreSupprimer