jeudi 26 janvier 2012

Tric trac

Tiens, grosse attaque de trac cette nuit. J'ai rêvé que je prenais le train pour donner ma conférence, et que je m'apercevais en montant dans le wagon qu'en lieu et place de mes notes, j'avais sous le bras une planche à repasser. Je discutais avec un toubib dans le train, un genre de neurochirurgien avec des idées très avancées en génétique (me demandez pas de vous les expliquer, c'était révolutionnaire et, si j'ai tout compris dans mon rêve, au réveil, c'est tout de suite moins clair). Et puis le train s'est arrêté à l'aéroport d'Alger, en pleine campagne d'attentats (une moto piégée faisant sauter un réservoir de méthane, je crois) et dans les hauts parleurs, ils ont dit que la conférence....

Et puis je me suis réveillé.

Bon, c'est pas tout ça. Pipi, pâte à dents, sac et train.

Aucun commentaire: