vendredi 6 janvier 2012

"J'ai peur, Dave... Mon cerveau se vide, je le sens..."


Tiens, l'autre jour, en zappant, j'ai vu qu'il y avait Dave à la télé. L'a pas trop vieilli, le père Dave. Toujours égal à lui-même.

Et à propos de Dave, justement, j'ai vécu à cause de lui un traumatisme terrible quand j'avais cinq ans.

Je vous rassure tout de suite, ce n'est pas cochon, hein. Mais revoyons l'action au ralenti.

Mon père m'avait amené avec mon frangin à la fête foraine de Vélizy, appelée sobrement "Foire à la Saucisse" (ça ne s'invente pas). Et il y avait un manège.

Je suis monté sur la moto, et c'était parti. La sono s'est mis à passer Du Côté de chez Swann (à l'époque, je croyais sottement que Swann chez qui Dave risquait de revenir était une fille, et pas le manager eltonjohnnesque du Paradise Club). Et le couplet sur "refaire le chemin à l'envers" me fascinait, parce que j'étais à moto et que je voyais le truc genre le mec roule tellement vite pour refaire le chemin, tellement il est pressé, qu'il arrivait à rouler sur le plafond des tunnels. Dans ma tête, ça voulait dire ça, refaire le chemin à l'envers, c'était un truc cool. Alors je me la donnais sur ma moto en plastique à paillettes disco, debout sur les étriers du truc comme un warrior de l'apocalypse madmaxienne (c'était avant Mad Max, ceci dit, mais on s'en fout, la mémoire a ceci de beau qu'elle s'assoit sur la chronologie sans se piquer les fesses).

Et là, entre deux couplets, la musique a baissé d'un ton, et la sono s'est mise à brailler "arrête de faire le guignol sur cette moto, toi le petit à lunettes". Ça m'a scotché, ça a cassé le délire, je me suis rassis sur la moto et j'ai plus moufté de toute la fin du tour de manège : j'étais persuadé que Dave avait arrêté de chanter pour m'engueuler, et ça, c'était grave la honte ultime. Il a fallu que mon père m'explique que c'était pas vraiment lui, et je ne l'ai pas cru pendant au moins deux heures.

Hein ? Oui, j'ai trop de boulot en ce moment. C'est pour ça que je me livre à ce genre d'intropsections flashbackesques pour décompresser.

1 commentaire:

  1. Moi aussi, je croyais que Swann était la petite copine de Dave.
    Je ne savais pas.
    J'étais trop jeune et innocent.

    "J'irai bien refaire un tour ..."


    De manège...

    RépondreSupprimer