jeudi 16 décembre 2010

On se calme et on boit frais à Berchtesgaden

On le sait, à un moment où la neige risque de nous retomber dessus et de générer encore des tas d'embarras, voire de la pagaille, au point que certains se demande si l'ex gouverneuse de l'Alaska n'est pas la personne la plus qualifiée pour nous sauver (ou qu'en tout cas, elle ne pourra pas être pire que nos gouvernants à nous), il est utile de rappeler que le co-voiturage est déjà un début de solution au problème des bouchons. Mais sachez-le, le co-voiturage n'est même pas une invention récente, comme le démontre le document ci-dessous :

Photobucket


De nos jours, une telle campagne serait totalement non envisageable. Eric Besson et Brice Hortefeux se sentiraient visés à cause de leur voiture de fonction, et maintenant que Frédéric Lefebvre est trop occupé à confisquer des tapis-puzzles pour monter au créneau, ils n'ont plus personne pour les défendre. à part Nadine Morano. Et être défendu par Nadine Morano, je ne le souhaite à personne, par pure charité. Je ne déteste personne à ce point-là, quand même. L'intention de nuire a ses limites.

Enfin...

Pour conclure, et dans un souci de pluralisme, laissons quand même la parole au principal intéressé :


"De toute façon, si personne ne m'emmène, je fais un Mahler."



3 commentaires:

  1. La question est : "Est-ce que ça fonctionne avec autre chose que la voiture ?" Genre la douche ou le lit.

    RépondreSupprimer
  2. ah, ben la douche, ça permet des économies d'eau chaude de la faire à deux, c'est clair.

    et même d'eau froide, me confiait le gentil infirmier très costaud qui me donnait la douche dans cette clinique où on m'avait envoyé sans que je demande rien.

    RépondreSupprimer
  3. Si Lefebvre confisque les tapis-puzzle, c'est pour réviser son alphabet en cachette.

    RépondreSupprimer