mercredi 26 décembre 2012

Ils nous doivent plus que la lumière

Ayé, la semaine prochaine, les dernières ampoules à incandescence seront hors la loi, et on enterrera donc une technologie séculaire.

Au lieu de la bonne vieille ampoule, il faudra employer ces saloperies au néon qui éclairent mal, ces saloperies d'halogènes qui chauffent comme les forges de l'Enfer, ou ces LED qui piquent les yeux.

Mais pire encore, comme dans toute prohibition de ce type, on court le risque de voir le marché de la vraie ampoule, devenu illégal, être pris en main par des organisations habituées au marchés illégaux : les mafias. Il faudra aller dans des banlieues sordides pour acheter, dans des cages d'escalier sentant le pipi et le shit, nos ampoules, qui seront vendues très cher par des individus louches en survêtements à capuche. Les produits ainsi vendus seront souvent d'une qualité déplorable, du 40 watts vendu pour du 60, des ampoules qui grillent au bout de deux mois, du krypton coupé au xénon.

L'horreur absolue, quoi.

Et les bénéfices de cet odieux trafic serviront à financer la pâtée des chiens de Don Corleone ou les parties fines de Don Berlusconi. Toute une économie parallèle qui se ramifiera dans tous les pays. La mafia russe contrôlera des mines de tungstène dans le Caucase, et sera en cheville avec des Albanais qui détourneront la production d'honnêtes verriers. Les Yakuza et les Triades prendront le contrôle d'usine en Chine et à Taiwan pour faire assembler le tout, ce qui perturbera la production de l'Iphone 8. Le marché illégal du cuivre pour les culots conduira des gitans à voler les câbles des trains et les bobinages des voitures électriques. Les gens n'oseront plus se déplacer. La civilisation périclitera. Nous serons collectivement renvoyés au rang de la bête, à la loi de la jungle, ou au militantisme UMP.

Et tout ça parce que les écolos auront fait interdire la bonne vieille ampoule à filament.

"Les fous ! Je vous hais ! Soyez maudits jusqu'à la fin des siècles !" disait déjà en son temps Charlton Heston, qui s'y connait en tarés irresponsables.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire