mercredi 19 décembre 2012

Ça cause dans le poste (suite)

Hop, revenu de la télé. C'était très sympa, même si j'ai trouvé le moyen de me paumer en descendant du taxi (je n'avais que la rue à traverser, et j'ai mis dix minutes à trouver le bâtiment, sous une pluie battante. ça a été un grand moment de nikolavitchitude). Et puis je me suis retrouvé maquillé de frais, avec micro et oreillette, face à un journaliste et aux autres intervenants. Dieu merci, mon accent frenchy n'était pas le plus calamiteux du lot (l'éminent et passionnant archéologue spécialisé dans le néolithique avait un accent pire, si la chose est possible, que le mien).

http://www.france24.com/en/20121219-dabate-part-1-end-world-2012-earth-dommsday-mayan-calendar

http://www.france24.com/en/20121219-dabate-part-2-end-world-2012-earth-dommsday-mayan-calendar



Dans l'affaire, j'ai quand même gagné un collier Maya anti apocalypse garanti qui marche, gentiment offert par M. Copetas, grand reporter. Comme ça, j'attraperai pas l'apocalypse quand ça arrivera.


Mais ce qui est épatant, aussi, c'est que France 24, c'est quand même la voix de la France dans le monde. Et donc que, pendant les quatre minutes où j'ai ouvert la bouche pour parler, j'ai été la voix de la France.


**pose la main sur le cœur en écrasant une larme et en mettant la Marseillaise à fond**

3 commentaires:

  1. Mais mais mais mais mais mais ... c'est quoi ces coupes de cheveux et de barbe ????

    Et puis France 24, ça cause en anglais ?! Je ne savais pas que c'était déjà la fin du monde ....*


    *Ta Marseillaise est en Shakespeare aussi ? Avé l'aquessent ?

    RépondreSupprimer
  2. HAHAHAHAHAHAHA

    pardon.
    nerves.

    Je vais chercher une autre chaise de bureau. Je viens de péter les accoudoirs à force de m'accrocher pour déchiffrer ton franglais.

    Mais intéressant. Vais écouter jusqu'au bout.

    la honte, quand même ;o)
    O.

    RépondreSupprimer
  3. y a une version en biflandais de la chaine, oui. donc les mêmes débats aux mêmes heures, mais on trouve pour la version bif des mecs qui parlent (vaguement) le bif.

    RépondreSupprimer