samedi 30 juin 2018

The hero we deserve

Il y a bien des lunes, j'avais créé un super-héros frenchie.

Il s'appelait Le Liseron, et c'était mon Spider-man à moi. Intoxiqué par un liseron radioactif, il avait hérité de tous les pouvoirs de cette plante et pouvait donc grimper aux murs  et les gens avaient du mal à s'en débarrasser (et il avait un evil counterpart, le Lierre). Ils savait aussi détecter les substances toxiques avec un liseron-sens d'alerte aux pesticides.

Je le trouvais rigolo, moi, le Liseron.

L'éditeur n'en a pas voulu.

Ces gens ne sont pas complaisants.

3 commentaires:

soyouz a dit…

Lance un projet Ulule. Tu auras tous les Vegans avec toi !

Eric Le Truong a dit…

En fait ce serait l'étoile de la toile... mais si ton éditeur n'en veut pas c'est ouais bof en francais, en anglais ça sonne un peu mieux : web off...

Tonton Rag a dit…

L'éditeur ... Au singulier ... Tu abandonne au premier non ? Tu fais le tour des éditeurs en disant que Spielberg veut faire l'adaptation pour Netflix