samedi 30 juin 2012

Vieux bourrin

Je viens d'apprendre qu'un exemplaire de la navette Bourane était en cours de restauration. Ce n'est que cosmétique, il n'est pas question de relancer ce programme mort-né de la fin de l'époque communiste, ce n'est que pour pouvoir l'exposer. Mais bon, ça fait un peu plaisir quand même de voir que je ne suis pas le seul à me souvenir de cet engin.

Du temps de sa brève splendeur

Il s'agirait de l'exemplaire qui avait servi aux tests atmosphériques (fixé sur un gros porteur) et donc pas celui qui a réellement volé dans l'espace (sans pilote), qui a été détruit dans l'effondrement de son hangar.


Intérieur et extérieur d'un exemplaire de la version 2, jamais achevée

Bourane était un joli projet, lancé en réponse à la navette américaine (à laquelle elle ressemblait pas mal dans la forme, mais pas dans la motorisation). Elle était l'autre facette du programme Mir, dont elle devait assurer la desserte, dont elle aurait été le cheval de trait. La situation en Union Soviétique à la fin des années 80 a planté Bourane, et les Russes en sont revenus à leur bon vieux et increvable Soyouz, dont il semblent même maintenant incapables de se passer, faute de bureaux d'études du niveau de ceux de la grande époque pour développer une nouvelle technologie.









Hop, voilà, c'était ma petite séquence nostalgie d'une époque qui n'aura jamais vraiment existé, celle de la Navette Spatiale Soviétique. Da svidania, Buran !

3 commentaires:

soyouz a dit…

Tiens, ça devrait te plaire ça :
http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2012/10/08/retour-vers-le-futur-quand-lus-air-force-concevait-une-soucoupe-volante/#xtor=RSS-32280322#xtor=RSS-3208

Nikolavitch a dit…

Oui, j'avais vu ça. pour ce que j'en sais, ils ont eu des gros soucis chaque fois qu'ils ont tenté de faire voler un truc du genre.

soyouz a dit…

La vidéo est assez saisissante de ... réalisme ! ;)