lundi 6 février 2012

De la musique pour me botter le train

C'est pas la première fois que je me fais la remarque, et d'ailleurs je m'étais épanché ici même à ce sujet, mais parfois ce dont j'ai besoin comme musique, à titre personnel, pour me mettre la tête dans une logique de travail, n'a que peu voire pas du tout de rapport avec le boulot auquel je dois me livrer.

Tenez, ces temps-ci, par exemple, je traduis le nouveau Kick-Ass. Pas a priori le truc fin et élégant. D'ailleurs, dans cet album-là, les auteurs poussent encore un peu les potards sur ce qu'on appelle chez les créatifs la "shock value". On a donc des exécutions de petits enfants à l'arme de guerre et un viol collectif. Je sais pas si je vous avais déjà dit à quel point Kick-Ass est un truc délicat et gentillet. Bref. Et là, hier, pour bosser, j'écoutais en boucle la BO du Barry Lyndon de Stanley Kubrick, et quelques extraits de la BO de Shining (celle qu'il a fallu que je télécharge, vu que la maison de disques n'a PAS LE DROIT de la sortir en CD pour de sombres raisons de droits pas respectés, du coup je vais pas être plus royaltiste qu'une maison de disques, faut pas déconner non plus).

Et là, aujourd'hui, pour les épisodes bien sanguinolents et bien provoc, eh bien je me fais une cure de Dusty Springfield. Cherchez pas à comprendre. Moi-même, je ne cherche plus à comprendre mes envies musicales. Surtout quand je bosse. L'essentiel, c'est que la musique me permette de me concentrer et d'avancer. Vite. Parce que j'ai punaisé au mur la liste des trucs à faire avant la fin du mois, et rien que sur ce qui est confirmé et sûr, faut pas que je faiblisse. Donc la miss Dusty, si décalée soit-elle par rapport à ce que je fais, si ça fait la blague, ça fait la blague. (et si ça se trouve, demain, ce sera du AC/DC pour traduire Star Wars. Voire des reprises de AC/DC par Shakira -pour m'avoir exposé à ça, Fef, sache que je te hais- continue à faire tourner les aberrations, mec, ça me torpille les neurones, c'est exactement ce qu'il me fait pour bosser sur Kick-Ass)




Quoi, schizo, moi ? Ouais. Mais plutôt deux fois qu'une : paire de schizos !

3 commentaires:

  1. As tu déjà essayer de travailler avec du Naked City ( un projet de John Zorn, dans lequel le style musical change quasiment à chaque mesure) ?

    RépondreSupprimer
  2. je vais aller voir ça.


    mais si c'est toi qui recommande, ça me fout la trouille d'avance.

    RépondreSupprimer
  3. héhéhé
    Ben les deux se laissent écouter. Je dirai que la seconde demoiselle se laisse aussi regarder et a l'avantage de s'être entourée d'excellents musiciens... (de plus je me suis un moment demandée si elle faisait partie du mouvement de la guerre du slip et arborait son sous-vêtement à la mode DC...).

    Mais heu... comment dire... nous infliger la vue de la première alors qu'une piste audio aurait pu suffire, CA, c'est cruel.

    Vilain !


    O.

    RépondreSupprimer