samedi 17 septembre 2011

Le mec, il a HP dans son nom, pas étonnant que ses personnages deviennent dingues

Photobucket

Hop, j'ai continué ma série sur Lovecraft, dont la troisième partie est en ligne depuis aujourd'hui. Si ça vous intéresse, allez y faire un tour.

Il faut dire que j'ai ma petite période Lovecraft, en ce moment, frénésie de lecture qui s'étend aussi à Machen et Hodgson. Ces univers sont assez riches et vont au-delà de la simple évocation horrifique. Leur aspect un peu suranné ajoute à leur charme. Je suis fan de longue date et je me replonge dedans à intervalles régulier, toujours avec un grand plaisir, et en y redécouvrant à chaque fois de petites choses.

Et la série d'articles (à vrai dire, le gros article tronçonné en feuilleton*) que je poste depuis quelques jours sur Superpouvoir.com en est l'illustration. C'est en me plongeant l'année dernière dans le cycle des rêves de HP Lovecraft que je me suis avisé que les liens avec ses nouvelles ultérieurs dites du Mythe de Cthulhu n'étaient probablement pas fortuits. Bon, j'ai pris des notes, et quelques mois plus tard, j'ai fini par en faire quelque chose, comme ça arrive parfois.



Photobucket
Comment faire plus affreux que Cthulhu ?
C'est simple : offrez-lui une cravate à Noël et un poste de DRH.



*Les première et deuxième parties sont encore accessibles.




Edit : Plus rien n'est accessible sur Superpouvoir. J'ai donc reposté l'article en un seul morceau ici.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire