lundi 28 mars 2011

Pfouuuuu

Bon, enfin rendu la traduction du prochain Project Superpowers. Dont j'ai trouvé que c'était quand même un peu une purge mal écrite. Plein de bonnes intentions, mais le truc se délite dans des péripéties insipides dont la mise en scène est un catalogue d'erreurs à ne pas commettre, commises avec les meilleures intentions du monde. Résumer l'action des épisodes précédents est toujours appréciable, mais dans ce cas, autant ne pas confier la tache au mêmes personnages à chaque coup, qui du coup résument avec les mêmes mots et y passent une page ou deux. Le mot lourd est même plus assez fort, il faut au moins un litre d'étoile à neutron pour faire plus pesant. Bref. C'est fini, facturé et rendu, je peux passer à autre chose.

Du coup, j'ai besoin d'un stage de remotivation pour retrouver un moral de winner.

Et je crois que j'ai trouvé le coach idéal :

1 commentaire:

JayWicky a dit…

C'est dommage qu'ils aient coupé le passage où l'adjudant dit : "Je n'ai rien contre les youpins, négros et autres métèques...", parce que là, ça aurait quand même été bien drôle. Comme l'autre soir, quand TF1 a rediffusé en troisième partie de soirée L'Arme Fatale 4, et qu'à la fin Mel Gibson demande à un rabbin de le marier en vitesse avant que sa femme accouche.