vendredi 11 février 2011

Time of my Gi Joe

Hormis quelques brèves attaques de Time of my deux sœurs jumelles, je ne suis plus trop harcelé par ces chansons qui s'imposent à mon esprit (ou au truc qui m'en tient lieu) et ne veulent plus en repartir ensuite. C'est pas la première fois que ça m'arrive, mais avec ce degré d'intensité, c'est quand même du jamais vu. Le traitement aujourd'hui, c'était une alternance d'une espèce de blues-rock macédonien très sympa, de Yello et de vieilles bandes-sons de films.

En attendant, je suis tombé là-dessus :



Je n'ai jamais été tellement fan de GI Joe (quoi que j'avais un pote qui avait toutes le figurines, quand j'étais en cinquième, et c'était cool d'aller chez lui), mais ce serial-là a la particularité d'avoir été écrit par Warren Ellis. Donc bon, ça valait le coup d'y jeter un oeil. Et il y va pas avec le dos de la cuiller, le père Warren.

5 commentaires:

Zaïtchick a dit…

Moi, je trouvais ça chiant et répétitif GI Joe.

axeluimeme a dit…

Albator a toujours ete ma reference, surtout la premiere serie avec les Sylvidres. Alors tout le reste en comparaison me faisait l'effet d'une soupe froide sous une douche tiede (je me comprend).
Les dessins animes ont surement evolues et je suis certain qu'il y en a de tres bien maintenant...Mais bon, peut on montrer de nos jours a nos enfants chastes et pures un equipage entier d'un vaisseau spatial pirate s'enniver au fin fond de l'espace, une extra terrestre qui ne se nourrit exclusivement d'alcool et qui brille quand elle en a un coup dans le nez...Et je ne mentionerais meme pas le medecin de bord qui etait un alcolique notoire. Albator passerait il sur nos antenes publiques de nos jours?...Pas aux USA en tout cas...du moins j'en doute fortement.
Je comprends mieux en pensant a mes heros de jeunesse comment je suis devenu ce garcon si subtile, beau, courageux et amateur de bons vins. (apres la 2 eme bouteille mes standarts se cassent mechament la gueule cependant.)

Nikolavitch a dit…

Et puis il savait tenir son verre d'une façon classe, Albator. Il a appris à toute une génération à picoler avec élégance et distinction.

Zaïtchick a dit…

T'as fait l'école buissonnière alors ? ^^

Dans Albator, le Président du système (en VO) a été rétrogradé Premier Ministre (en VF). S'agissait pas de laisser penser aux petitous que le Président puisse être un nabot irresponsable accro aux courses de lévriers...

Odrade a dit…

la la the time of my laiïïfeu...


mdrrr
O.