jeudi 5 août 2010

Vers l'infini et au-delà

Photobucket

j'ai toujours adoré les affiches chinoises de propagande. Il y a là-dedans une énergie communicative, un premier degré réjouissant, une ambiance quasi bollywoodienne et un sens de la chromie à rendre daltonien un Pierre et Gilles normalement constitué.

Mais les affiches chinoises de propagande liées à l'espace, mes amis, c'est encore mieux. C'est juste beau.

3 commentaires:

Odrade a dit…

Je ne savais pas que les chinois avaient de la tendresse pour leur nourriture.


O.

Nikolavitch a dit…

oh, c'est un peu comme les français et les chevaux.


tiens, ça me fait penser que j'espère qu'il rentrera bientôt de vacances, le monsieur du marché chez qui j'achète mon tartare.

Anonyme a dit…

Aimes-tu les enfants ?
Zaitchick