vendredi 5 février 2010

Mouk mouk

Vous savez probablement ce que c'est qu'un Alpha Male. Le Alpha Male, dans une meute, c'est ce qu'on appelle le mâle dominant, le boss, le capo. C'est le plus super viril que les autres ils ont peur de lui et lui laissent les gonzesses. Ça existe chez les loups, les chiens, les chimpanzés et semble-t-il, les hommes. Le Alpha Male n'a pas forcément grand-chose de plus que les autres, à par le fait d'être reconnu comme tel par les autres. C'est comme ça qu'un nain inculte peut devenir président, par exemple. Il a juste besoin d'être Alpha Male ou d'arriver à le faire croire. C'est quasi magique.

Bon, c'est simple, en fait, ce truc de Alpha Male.

Ce qui l'est moins, c'est ce que j'ai vu au cul du camion. Pardon, sur le côté du camion. Enfin bref. Ça m'a plongé dans des abîmes de perplexité, en tout cas. C'était un gros camion, un trente tonne qui fait peur, genre un peu Alpha Bahut sur les bords, quoi.

Et sur le côté du camion, il y avait la raison sociale de l'entreprise de transports. Et c'était "Alpha Trans." Et là, comment dire... J'essaie d'imaginer la meute qui va avec, celle dont le Alpha Male est pas tout à fait Male ou un peu entre les deux. Ça fait un peu flipper.

Ah, et l'autre jour, j'ai vu passer un camion de l'entreprise Sauron. Ça m'a fait marrer aussi. Je me demande ce qu'il transportait. Des Hobbits sans papiers, peut-être. Allez savoir.

8 commentaires:

Mathieu Doublet a dit…

Allez, ça n'a strictement rien à voir avec l'alpha mâle, mais j'ai lu ça et ça peut certainement déclencher pas mal d'histoires intéressantes.

Comme je ne peux pas faire de copier coller dans ce commentaire, voilà l'adresse du blog:
http://sciences.blog.lemonde.fr
(et c'est donc du billet du 5 février dont j'écris)

mantichore a dit…

Ah, cornecul!

Tu le fais exprès, c'est ça? Tu me cherches?

L'Alpha Male, pas le Alpha male! Le article se élide devant la voyelle!!!

Anonyme a dit…

Des Hobbits ou des Orcs

Nikolavitch a dit…

oui, mais Alpha Male, c'est de l'Anglais, mon manti (note l'absence coupable de l'accent). l'absence d'élision est là pour marquer le coup.


(ouais, je sais, à force de sortir des explications tirées par les cheveux, ben des cheveux, j'en ai plus beaucoup)

mantichore a dit…

C'est ça, oui. Et moi, je vais aller en vacances dans le Alaska.

Nikolavitch a dit…

tut tut tut... erreur de genre, mon Manti.

tout le monde sait qu'on dit La Laska.

mantichore a dit…

Y a quand même des relents suspicionneusement bessonniens à considérer qu'une voyelle étrangère n'a pas droit à l'élision.

Nikolavitch a dit…

La preuve que non, c'est ce film de Besson avec Nathalie Portmann : L'Eon, où il y a l'élision, justement.

Ha !