vendredi 14 juin 2013

Cette fois il vont trop loin

Je suis très inquiet depuis que j'ai appris la nouvelle.

C'est une sorte de renversement de paradigme, un saut quantique dans l'inconnu. Presque une révolution conceptuelle.

Une entreprise d'agroalimentaire serait en train de mettre au point un chocolat qui ne fond qu'à partir de quarante degrés Celsius. Et comme souvent dans ce genre de cas, ça partait d'une bonne intention.

L'idée, c'est que le chocolat ne fonde plus au soleil. La vieille marotte du "fond dans la bouche, pas dans la main"*. Sauf qu'à quarante degrés, ça ne fondra pas dans la bouche non plus, faut pas rêver. Donc, nous allons découvrir le délicat plaisir de se péter les dents sur le chocolat en toute saison.

Et là je dis non.

La recherche scientifique, le progrès, tout ça, je veux bien.

Mais là il vont trop loin !!!!!!!!









*Oui, ça permet de raconter des blagues sur l'éjaculation précoce, aussi. J'adore les slogans publicitaires, pour ça. C'est trop facile de les détourner.

Aucun commentaire: