vendredi 24 mai 2013

On est trop informés

Y a des fois où l'on se dit que la société de l'information, c'est bien, mais qu'il y a des trucs qu'on préférerait ne pas savoir. Genre, par exemple, quand on vit à vache-qui-pisseland, et qu'en allumant la télé on découvre qu'à Anchorage, en Alaska, il fait plus beau et plus chaud qu'ici. C'est mal à tellement de niveaux que je ne sais même pas par où commencer. C'est désobligeant, d'abord. Presque insultant. C'est aussi l'illustration du vieux proverbe qui dit que Dieu faut pleuvoir et fait soleil indifféremment sur les bons et les méchants. Je ne sais pas dans quelle catégorie je me situe, à titre personnel, mais je sais que l'Alaska, c'est le pays qui a donné Sarah Palin au monde, quand même.

Bref, j'ai éteint la télé, c'était déprimant. Et j'ai évité de regarder par la fenêtre, parce que c'était encore plus déprimant. Mais fuir l'ouverture ne servait de rien : comme j'avais été faire des courses ce matin, je savais parfaitement quel temps il faisait dehors. La flaque sous le portemanteau en témoignait.

Horrible, quoi.

Sinon, en allant faire mes achats, j'ai vu les affiches pour une prochaine expo Rubens.

Et elles m'ont choqué. Terriblement choqué.

L'affiche reprenait le célèbre tableau Prométhée Enchainé, qui ressemble à peu près à ça :


Y a rien qui vous gène, vous ?

Attendez, je vous le refais en plus grand :



Je sais pas si c'est Rubens qui est une quiche en anatomie ou juste l'aigle, mais si je me souviens bien de mes classiques, l'aigle lui bouffe le foie, à Prométhée (avec des fèves et un excellent chianti, parait-il) (à moins que ce détail par trop précis ne soit légèrement apocryphe, chers lecters). Et s'il va chercher le foie à cet endroit-là, il risque d'être un poil déçu : il trouvera soit des côtelettes, soit du mou pour le chat. Ou alors c'est que les titans sont pas du tout foutus comme les gens normaux.

Enfin ça m'a énervé, quoi. Pour citer Darth V., de Tatooine : "Votre manque de foie me consterne."

Voilà.

C'est tout pour aujourd'hui.

3 commentaires:

  1. C'est pas en Alaska, c'est en Laponie, géographofuge! La Laponie, c'est la Suède (où ils ont pu se faire suède, du coup), en Norvège et en Finlande. Même qu'à Kemi, siège du festival de bédé le plus septentrional du monde, il faisait 30°. Moi qui ai connu les lieux à -16°, avec le golfe de Bothnie blindé de glace, ça fait tout drôle...

    RépondreSupprimer
  2. Moi, mes journaux télévisés n'ont rien dit sur l'Alaska, et sur Anchorage encore moins. En revanche, on voyait des images de rennes assoiffés buvant dans les lacs tièdes et de Lapons en train de bronzer en maillot de bain. Ça choque.

    RépondreSupprimer