jeudi 24 mars 2011

Pluralisme de l'info

Quand j'ai fini de manger et quand j'ai le temps (ou quand je n'ai pas envie de me remettre tout de suite à un pensum), j'aime bien regarder les infos sur une des nombreuses chaines d'informations. Ça me permet de me tenir au courant de l'état du monde et de digérer gentiment.

Et là, pour la deuxième fois en une dizaine de jours, j'ai été agacé. Sur toutes les chaines d'information françaises (et il y en a quatre, quand même), c'était la retransmission en direct d'une conférence de presse de Gérard Longuet, notre sinistre de la Défense. Si je voulais des infos sur quoi que ce soit d'autre, voire des infos tout court (oui, quand un membre quelconque du gouvernement dit quelque chose, ça ne devient une info que quand c'est corroboré par une vraie source fiable, ce qui est de plus en plus rare), je ne pouvais pas. Il fallait que j'attende que ce multirécidiviste ait fini de parler. Bon, le fait est, on est en guer... En opérations extérieures hostiles, pardon, et donc c'était au cœur de l'actu. Mais quand même. Entre le nuage radioactif sur nos têtes, la répression en Syrie, l'escalade en Israël et dépendances ou Liz Taylor, au moins une des chaines aurait pu faire cavalier seul et parler d'autre chose, non ?

Ça m'avait déjà fait le coup la semaine dernière avec l'autre, là, machin Blanc, le remplaçant à Raymond-la-gagne, dont la conférence de presse footballistique était diffusée partout alors que j'en avais encore plus rien à carrer que des longuettes réponses de Longuet.

C'est entre autres dans ces moments-là que je suis bien content d'avoir aussi Euronews, pour les infos.

2 commentaires:

  1. T'as pas la radio, chez toi ? T'as pas France-Cul ?

    RépondreSupprimer
  2. Si si, c'est France à l'Inter, France Ninfo et France Cul.

    mais là, je voulais les infos à la télé, pour voir les bombes tomber, les centrales exploser, les Liz Taylor rétrospectiver, etc...

    T'imagines comment la tête à Longuet c'est débandant.

    RépondreSupprimer