mardi 1 mars 2011

On se calme et on bois frais

En fait, pour départager tout le monde, je propose d'organiser un grand combat de catch en slip et dans la boue entre Brice Hortefeux et John Galliano.

Ça aura au moins le mérite de nous faire rire un peu de permettre à ce pays de retrouver une dignité en proportion du manque d'icelle chez ces deux tristes sires.

C'est pourquoi je milite pour une pétition réclamant ce grand combat en place publique. Il en va du salut national et du respect de saines traditions.

En ce qui concerne Eric Zemmour, on lui rappellera que, statistiquement, dans les années 60-70, une bonne partie du proxénétisme et des guerres des gangs à Paris étaient attribuables à des gens qui s'appelaient Zemour ou Zemmour. "C'est un fait."

5 commentaires:

El a dit…

Ah, lala, méprisables individus... Qui est le plus ignoble ? J'aurais bien refait un "jeu de la haine" pour le savoir, mais c'est vraiment pas la peine...
Les médias, en ce moment, ne sont qu'un immense "jeu de la haine". On dirait que les personnages publics n'existent que pour qu'on en dise du mal, et qu'ils sont sélectionnés uniquement parce qu'ils disent du mal ou parce qu'on peut dire du mal d'eux plus ou moins impunément...
J'imagine que c'est ça qui fait vendre.

Nikolavitch a dit…

j'ai pas dit méprisables individus, j'ai dis tristes sires.


et puis je porte le deuil de Jane Russell, là.

Je vais me remettre le Banni (oui, je fais partie des pervers qui ont ce film en DVD) en hommage.

Zaïtchick a dit…

C'est qui ça, John Galliano ?
En quoi ce type mérite qu'on s'intéresse à lui ?
Et Hortefeux ? Et Zemmour ?
Pft.
C'est leur faire vraiment beaucoup trop d'honneur.

Nikolavitch a dit…

Dans toute bonne méritocratie, les gens doivent arriver à un poste qui corresponde à leurs aptitudes et à leur mérite.


D'où l'idée du combat de catch en slip dans la boue. Ça colle pile poil.

El a dit…

Non non, pas dans la boue.
Dans la merde.