mercredi 24 mars 2010

Dernière minute

Là, c'est du lourd. Dans sa gestion de l'affaire de la Grippe A (alias Grippe du Cochon Mexicain, on l'oublie trop souvent), madame la ministre a indiqué avoir appliqué un "principe de réalité".

Vu l'étendue du décalage entre les avertissement, les déclarations d'intention, les moyens engagés... Et la réalité de l'épidémie elle-même, il faudra qu'on m'explique ce qu'est ce principe de réalité. Gageons que c'est croquignolet.

Ah, et hier, pendant la grève, il faudra qu'on m'explique ce que signifie pour la SNCF et la RATP le mot "quasi" dans des expressions comme "trafic quasi normal". Parce que là aussi, j'ai l'impression que ça ne correspondra pas aux définitions couramment admises pour ce terme.

4 commentaires:

Gewll a dit…

Vive la novlang!

fabien a dit…

En France quand il y a une grève j'irai chercher les grévistes avec les dents. J'ai bon ?

Nikolavitch a dit…

ouais, ben l'autre jour, elles étaient bien cariées, les dents.

El a dit…

Ouais, c'est marrant, les buzzwords...

"Revalorisation" ça veut dire "augmentation" dans les médias, alors qu'en fait ça pourrait être une diminution, ou rien, ou n'importe quoi, d'ailleurs. C'est juste "réexaminer la valeur", techniquement. Ce qui ne signifie rien, en fait.

Sinon, il y a aussi le très comique "Grenelle", nouveau mot pour dire "sommet" ou "conférence"... Bientôt synonyme de "parler pour ne rien dire" ?

Et j'en passe, entre autres le fameux "incident voyageur" dont tu avais déjà causé.

Sinon, niveau euphémismes et abus de langages médiatiques, les fameuses alertes de Météo France, à force d'en faire pour un rien et de les classer en douze-mille couleurs débiles, avec alertes à la pluie, alerte à la grêle, alerte couvrez vos vieux, alerte chaud à la tête... Ben le résultat, ça a été que personne n'a pris au sérieux la dernière alerte, et que pas mal de gens sont sortis quand même (en voiture notamment) lors de la dernière tempête. Et bien mal leur en a pris.

Je préfère accuser les français moyens que les médias, cela dit.

Les gens se plaignent que les médias puent... Si on descendait la poubelle plus souvent au lieu de la regarder avec une espèce de fascination morbide, aussi...