lundi 11 août 2014

Walking vioques

Mon patelin, au mois d'Août, c'est pas hyper vivant. Les lundis d'Août, encore moins. Alors le lundi de la semaine du quinze Août, vous imaginez bien que c'est vide.

Je me faisais la réflexion en cherchant un truc ouvert pour manger ce midi, et là aussi, y avait pas grand-monde au bataillon. Il a fallu monter jusqu'à la gare. Le désert.

En arrivant à l'angle du quai, on en était à se dire que ce décor de ville fantôme avait un côté apocalyptique*. Et qu'en tournant au coin, dans ces conditions, on s'attendait presque à voir des zombies claudiquants, errant dans la rue de la mairie.

Et on est tombé pile dessus.

Le coup au cœur, quoi.

Et en fait, c'étaient juste les vieux de la maison de retraite qui faisaient une promenade.

L'imagination, c'est pas bon, des fois.






* Apocalypses ! une brève histoire de la fin des temps est toujours en vente chez les bons libraires, à ce propos. Je dis ça, je dis rien.

2 commentaires:

  1. alors l'Alex si tu veux voir un coin pas vide en août je t invite à Bezons
    mais bon les zombies on les a aussi et d'espèces très variées passionnants à étudier

    et même que j'aurais des propositions pas malhonnêtes à vous faire

    moi qui suis vioque à la retraite et que j'ai plus votr' adresse mail alors so long, baby

    RépondreSupprimer
  2. mon mail : mon nom, arobase, une couleur connue pour sa mécanique, un point, et fr

    RépondreSupprimer