jeudi 11 février 2010

Comment j'ai appris à ne plus m'en faire et à aimer Bollywood




Parce que c'est vrai, quoi, un crossover Superman-Spidergirl chanté et dansé on peut toujours se brosser avant que Sony et Warner nous le proposent. Surtout avec un Luke Cage indien (si si, vers 4 minutes 15, il y est), rien que le concept me redonne foi en l'avenir de l'humanité.

4 commentaires:

Vinzc a dit…

AS-tu vu le doc "Superman Bazmati" qui est passé il y a quelque temps sur Arte, c'est du tres tres bon. Du making off de nanar indien.

Odrade a dit…

WHAHAHAHAHAHA
Un seul regret : que c'est pas moi qui t'aie fait dévrouvrir ça !!!

Un moment, je crois reconnaître les Jardins de Srinagar, au Cashmere. Mais c'est vrai que Superman peut aller partout ;o)

Excellent !
You've made my day !

Et le pire c'est que Nick Cage à 4 minutes 15... Ben je l'ai pas vu !!! ;o)

biz
O.

Nikolavitch a dit…

ah, non, pas vu le Superman Bazmati (pas allumé la télé depuis des lustres) ! damned.

et c'est Luke Cage, pas Nick Cage. Mais Luke Cage avec sa vraie tenue des années 70, la chemise jaune canari et tout.

Odrade a dit…

Hm.

Tu essaies pas très subtilement de me pousser à revoir le truc.
tsss
C'est mal, ça, Niko. C'est mal.


O.