jeudi 11 février 2010

Comment j'ai appris à ne plus m'en faire et à aimer Bollywood




Parce que c'est vrai, quoi, un crossover Superman-Spidergirl chanté et dansé on peut toujours se brosser avant que Sony et Warner nous le proposent. Surtout avec un Luke Cage indien (si si, vers 4 minutes 15, il y est), rien que le concept me redonne foi en l'avenir de l'humanité.

4 commentaires:

  1. AS-tu vu le doc "Superman Bazmati" qui est passé il y a quelque temps sur Arte, c'est du tres tres bon. Du making off de nanar indien.

    RépondreSupprimer
  2. WHAHAHAHAHAHA
    Un seul regret : que c'est pas moi qui t'aie fait dévrouvrir ça !!!

    Un moment, je crois reconnaître les Jardins de Srinagar, au Cashmere. Mais c'est vrai que Superman peut aller partout ;o)

    Excellent !
    You've made my day !

    Et le pire c'est que Nick Cage à 4 minutes 15... Ben je l'ai pas vu !!! ;o)

    biz
    O.

    RépondreSupprimer
  3. ah, non, pas vu le Superman Bazmati (pas allumé la télé depuis des lustres) ! damned.

    et c'est Luke Cage, pas Nick Cage. Mais Luke Cage avec sa vraie tenue des années 70, la chemise jaune canari et tout.

    RépondreSupprimer
  4. Hm.

    Tu essaies pas très subtilement de me pousser à revoir le truc.
    tsss
    C'est mal, ça, Niko. C'est mal.


    O.

    RépondreSupprimer