Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du octobre, 2010

Encore des traditions qui foutent le camp

C'est pas violent, Halloween, cette année. Je dirais même que c'est mort. Dans ma rue, à part un type déguisé en biker tatoué (et il ne réclamait pas des bonbons, alors si ça se trouve, c'était pas un déguisement), c'était le calme plat.

Halloween, c'était un peu une greffe frankensteinienne de tradition et ça n'a pas vraiment pris. En plus, comme la boulangerie est en vacances, les bonbecs, c'est plus dur à trouver le dimanche. Non, les conditions n'étaient pas réunies. Y a juste le bar du coin qui a mis une citrouille en plastique et tendu de la fausse toile d'araignée en vitrine.

Dans le genre traditions qui ont la vie dure, par contre, il y a encore eu cette semaine une condamnation de Jean-Marie L., de St Cloud, pour incitation à la haine raciale. Dans la logique pénale actuelle impulsée par notre bien aimé Leader Minimo, les récidivistes devaient être soumis à des peines plancher incompressibles. Je note que, visiblement, ça ne s'appliquait …

Darth wide shut

Tiens, en flânant sur le ouaibe, je viens de trouver le premier concept art pour Darth Maul (vous savez, celui qui a fini en demi Maul) dans Star Wars :



Ah, on me souffle dans le téléscripteur qu'en fait c'était un concept art pour Eyes Wide Shut, de Stanley Kubrick.

Alors, George, encore pris la main dans le sac de confiture à regarder par-dessus l'épaule des grandes personnes ?

Rhoooo, c'est pas joli-joli, tout ça !

Ils nous doivent plus que la lumière, là...

Alors, il parait que l'électricité va encore augmenter. C'est marrant, mais j'en était resté dans l'idée que l'ouverture du marché devait bénéficier au consommateur. Une hausse des prix ne me semble pas tellement être un bénéfice pour le consommateur, mais je dois avoir mauvais esprit. Ou je dois comprendre de travers la notion de bénéfice. Ou alors c'est un nouvel avatar de la novlangue, c'est possible aussi, vu qu'elle a l'air d'être devenue langue officielle, ces derniers temps. Un peu comme quand mamie Roselyne invoque le "principe de réalité" pour dépenser des fortunes à combattre des épidémies imaginaires. Bref. La douloureuse va le devenir plus encore. Rien de nouveau sous le soleil, en somme. Sauf que le soleil éclaire gratuitement, lui.

Ce qui est amusant, c'est que c'est justement ce bon vieil astre du jour qui est présenté comme le grand responsable de l'augmentation. Il n'en demandait pas tant, j'imagine,…

Nos belles valeurs foutent le camp

Ne nous voilons pas la face. D'ailleurs, il me semble que c'est désormais interdit. Mais le fait demeure : la France est dans la rue, se levant telle un seul homme pour secouer le prunier de l'ordre despotique qui porte ombrage à son système social que les ouvriers du Tiers-Monde nous envient (le système social, pas l'ordre despotique). Et à l'avant-garde de cette révolte se tient, le regard clair et le front marmoréen, notre jeunesse enflammée, en application de vieilles traditions bien françaises de contestation de l'injustice. Il était temps que quelqu'un se souvienne d'un des pans les plus constitutifs de notre identité nationale, quand même. Or, quand on compare les évènements des semaines passées (voir ci-dessus) et ceux des siècles glorieux de notre histoire (ci-dessous), on constate un phénomène extrêmement troublant :



Vous l'aurez noté : du temps de Delacroix, il y avait des nichons dans les manifs.

Et plus maintenant.

Et là, au risque de pass…

Quand on n'a pas de pétrole (et qu'on préfère avoir des idées)

Vous devez, vous aussi, avoir pas loin de chez vous une de ces grandes surfaces pour pauvres qui, dans un cadre assez morne proposent des produits de marques improbables et à bas prix, mis en tas dans le magasin, sans souci d'organiser un linéaire ni d'offrir une quelconque diversité : il y a une marque de raviolis, une marque de yaourts, etc. et des offres ponctuelles dont les catalogues distribués dans les boites aux lettres se font parfois l'écho, genre la plante verte géante en plastique à prix fracassé, le service d'assiettes à soupe en imitation faïence à prix imbattable, et le dérouleur à pécul au prix du rouleau de pécul. En général, le seul bouquin qu'on puisse y trouver est, selon les semaines, un album à colorier Bob l'Eponge ou un album photo d'une quelconque équipe de foot.

Il y a une de ces grandes surfaces dans ma ville, mais à l'autre extrémité, juste au bord du département. Traverser la rue devant cette grosse supérette, c'est change…

Le Point Traductions et autres Bouquins

Je m'en suis plaint à plusieurs reprises, j'ai trop de boulot. C'est effrayant comme ça s'accumule.

Au rayon traductions, j'ai livré le Tome 9 de l'Intégrale Spawn, une palanquée de Star Wars divers, un Witchblade, le tome 2 d'Irrécupérable, le tome 2 de Swamp Thing, et encore un The Boys plus un Mickey pour faire bonne mesure (si, si, vous verrez). Et j'ai encore une pile longue comme le bras, tapie sur un coin de mon bureau, qui me contemple d'un œil torve. Et j'ai le bras long. Ça fait peur. Plein de bonnes choses que vous trouverez bientôt chez vos libraires, en tout cas.

Au rayon scenarii, j'avance sur le tome 3 de Crusades, n'ayez aucune crainte. On a à peu près bouclé Fly me to the Moon, restent uniquement quelques détails techniques (complexes) pour qu'il sorte. Il est programmé pour avril prochain. Outre No Thanks, qui avance à son rythme, je viens de signer un autre contrat chez Glénat. Encore un peu tôt pour en parler, mais …

Solidarité !

On nous signale que Lady Gaga soutient le mouvement des lycéens (chez lesquels se recrute 98% de son public) en se mettant en grève à son tour : le concert prévu à Paris ce soir n'aura pas lieu. C'est bien, de voir des icônes pop se découvrir une conscience sociale. Et en plus, ça fait un peu des vacances aux esthètes. C'est toujours ça de pris.

Par ailleurs, ceux d'entre vous qui êtes motorisés aurez peut-être remarqué une pé... Non, on n'a pas le droit de dire pénurie, paraît-il, c'est faire le jeu de l'anti-France, ou pire, des forces antidémocratiques de la gauche archaïsante. Il faut dire "difficultés logistiques" ou "perception de rareté", ce qui est nettement plus classe. Heureusement, le gouvernement veille et va faire débloquer les dépôts de carburant avant les vacances (il faut de son point de vue impérativement que ce soit avant les vacances, histoire d'envoyer au vert au moins une partie des manifestants).

La War Zone est d…

Kohteliaisuus

La Finlande est un pays qui me fascine depuis bien longtemps. Et plus j'en apprends sur la Finlande et les Finnois, plus je suis admiratif. Les Finnois, c'est quand même le peuple qui s'est rendu à l'Union Soviétique au bout de 3 mois de conflit armé, mais seulement après avoir exterminé au fusil de chasse et au cocktail Molotov (qu'ils avaient inventé pour l'occasion, c'est dire) plus de la moitié d'une force d'invasion trois fois supérieure en nombre*. Notons qu'ils ne se sont rendu qu'au moment où ils se sont retrouvés à court de munitions pour les fusil, et à court d'essence pour les cocktails. Si la France et l'Angleterre avaient tenu leurs engagements envers la Finlande et fourni ne serait-ce qu'un appui logistique, le conflit aurait pu continuer et passer pour la Russie du statut de défaite beaucoup trop coûteuse à celui de déculottée magistrale.

Ce sont ces mêmes Finnois qui cette semaine, suite à un débat télévisé sur l&#…

Et merde...

J'avais une idée d'illus sympa, un petit détournement pour mettre ici et illustrer une vacherie sur notre Leader Minimo, histoire de tromper l'ennui que distille cette situation pré insurrectionnelle pataude et molle du chibre dans laquelle tente péniblement de se vautrer l'actualité.

Et donc, comme de juste en pareil cas, je m'en étais remis à gougueule pour trouver la base de mon détournement. Le truc fastoche, un peu potache, vite fait en prenant mon café. Sauf que gougueule est impitoyable et m'a mis sous le nez les oeuvres d'au moins deux type qui avaient exactement eu la même idée que moi. Les salauds. Notez que ça valide mon idée, d'une certaine façon. Mais quand même. C'est désobligeant. Ils auraient pu m'attendre. C'est un de ces cas que mon estimable et estimé collègue, le mystérieux J.W., appelle "plagiat par anticipation".


Bon, c'est plutôt pas mal fait, hein.

Mais ça m'agace.

Ave atque val

Je profitai d'avoir deux minutes pour trier des factures, les hiérarchiser, payer celles qui étaient urgentes depuis longtemps et réfléchir à ma capacité à régler celles qui ne l'étaient pas encore devenues (urgentes depuis longtemps. faut suivre, un peu).

Et dans le tas, entre la cantine des gosses*, les assurances diverses et autres factures électriques, il y avait la redevance de l'audiovisuel. Contrairement à nombre de mes contemporains, je ne rechigne pas habituellement à verser mon écot aux radios et télés publiques de mon pays. Si je ne suis pas un énorme consommateur de télévision, je mets par contre la radio à tout bout de champ, et assez souvent sur des stations publiques. Alors oui, payer la redevance, c'était jusqu'à il y a peu participer au salaire de Stéphane Guillon. Mais bon, il y a maintenant prescription, et de toute façon le fait d'être un humoriste pas drôle est un péché véniel de nos jours. L'entrevue de Bigard avec le Pape avait bien dé…

"La flemme de l'énergumène n'est qu'un dédale de simagrées" (Alain Bashung)

Avec tout ça, j'ai loupé la sortie de Crusades 2, le Tombeau d'Hermès. Pour ceux qui n'auraient pas tout suivi, c'est le deuxième opus de cette magistrale saga médiévalo conspirationniste que je co-écris avec Izu, et qui est artistement enluminée par Zhang Xiaoyu, parce qu'il n'y a pas que la fabrication des Iphone qui est confiée aux Chinois, et qu'en plus, Zhang assure le spectacle avec brio et puissance.

Ouais. J'ai loupé la date de la sortie. C'était avant-hier. Mais je m'en fous, le bouquin, je l'avais déjà. Bref, courez chez vos libraires. Si d'aventure vous allez le prendre au Gibert Joseph qui est en face de Cluny, sur le Boulevard St Michel, faites un détour par le sous-sol et allez montrer du doigt en riant le triste sire qui tient le rayon polar/SF. Le plus maigrichon des deux (ils sont deux) (et le moins maigrichon, je le connais moins, j'ai rien contre lui, il m'est même assez sympathique)(en plus, il doit travailler…

Real TV Power dans la place

Il parait que TF1 voit son audience s'éroder petit à petit. Certains, déjà , y applaudissent une victoire, certes tardive, de l'intelligence qui finit par se ressaisir. La théorie est séduisante, mais quand on voit ce que sont capables d'élire nos concitoyens, elle ne tient pas tout à fait la route.

Je crois que c'était Jack Warner qui disait qu'on n'avait jamais perdu d'argent à mépriser son public. TF1 n'en est pas encore à perdre de l'argent, l'adage a encore de beaux jours devant lui. Mais il va falloir se ressaisir, Monsieur TF1.

Et l'actualité récente m'a donné une idée pour ça (vous pourrez m'envoyer un chèque, Monsieur TF1) (un gros, de préférence, vu que la Redevance va pas tarder à tomber). Vous savez peut-être qu'en Hongrie, patrie de notre vénéré Leader Minimo, une boue toxique aux métaux lourds pollue bien des villages, et ne va pas tarder à se répandre dans le Danube, ce qui serait dommage, parce que le Beau Danube Ro…

Countdown to Hermes' gate !

Dans pile une semaine d'ici, le 13 octobre 2010, ruez-vous comme un seul homme (oui, même vous, mesdames, la langue française est ainsi faite, je n'y peux rien) chez vos libraires préférés pour vous emparer de Crusades : la Porte d'Hermès, tome 2 de vous savez quoi, signé Alex Nikolavitch, Izu et Zhang Xiaoyu.

Parce que bon, quand même, hein, vous achetez bien assez souvent les bouquins des autres, achetez un peu des miens aussi, de temps en temps, pour équilibrer.

Mise à l'amende

C'est beau. On condamne enfin Jérôme Kerviel à rembourser tout l'argent que ses positions hasardeuses ont fait perdre (enfin non, pardon, que la crise de panique de ses collègues a fait perdre) à son employeur, la Société Générale. 4 milliards d'euros et des nèfles (un bon paquet de nèfles). La morale et le kapital sont sauf. On peut applaudir et passer à autre chose.

Notons que le principe sur lequel il est condamné et la SG exonérée de toute responsabilité est diamétralement opposé à celui qui fonde l'action Hadopi. Kerviel est condamné pour avoir contourné les sécurités inexistantes de la banque. En Hadopi, ce n'est pas le téléchargement qui est condamnable, mais le fait que quelqu'un puisse se servir d'une connexion insuffisamment sécurisée pour télécharger, auquel cas c'est le titulaire de la connexion qui est tenu pour responsable. Les poids et les mesures, c'est comme les Sith, toujours ils vont par deux.

Ce qui est bien, en tout cas, c'est…

Good Bye Hitler

Oubliez les détournements de vidéo à base de Hitler en train de gueuler sur n'importe quoi, du rickrolling à l'Ipad en passant par la mort de Michael.

Le nouveau même internet est arrivé.



Et il a le mérite d'être citoyen, en plus.

Bon, moins de Hitler, mais on parle quand même bien d'une forme de totalitarisme. Elle est juste plus insidieuse et moins assumée.