Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du février, 2020

Le fils du retour

Je parlais dernièrement de relectures. J'en ai deux sur le feu, là, pour des sorties en septembre. D'abord, celle de L'île de Peter, en vue de la resortie en poche. Ça ne constituera pas un boulot éreintant. Il s'agit surtout de repérer les dernières coquilles éventuelles (et pour ce que j'en sais, c'est un bouquin qui a été plutôt épargné de ce côté-là), les soucis de typo liés au reformatage, des broutilles en somme. La difficulté, c'est surtout de se retenir de remanier des choses. Je suis toujours tenté de revoir des formulations, de préciser des trucs… Là, il ne faut pas, je pense. Du coup, dès lors que je m'y mettrai vraiment, ce sera une affaire de quelques jours au plus.

Non, le gros morceau, c'est la réédition de Mythe & Super-héros. J'y travaille depuis quelques temps, accumulant des notes, mais là, ça y est, je suis à fond dans la réfection du truc. Ça fait quelques années qu'on en parle, et j'appréhendais le moment de m&…

Readers of the lost words

Je me suis laissé entrainer dernièrement dans une conversation déplaisante sur les réseaux sociaux, au cours de laquelle il a fallu que je défende un de mes éditeurs, accusé de laisser des coquilles en pagaille dans les bouquins. La malveillance de l'attaque m'a laissé désemparé, et c'est le genre de piège à con dans lequel je peux tomber si je n'y prends garde (spoiler : je suis tombé dedans, pour le coup).

C'est donc l'occasion de quelques précisions, à propos de mon expérience récente dans ce domaine.

Bref, les coquilles. Dans une masse de texte, un auteur en laisse forcément, à moins d'être une machine. Et quand je vois celles dont je suis capable de consteller ce que j'écris, je n'en suis clairement pas une. Fautes d'accords, lettres ou mots manquants, phrases bancales sont l'ordinaire de mes premiers jets. C'est pourquoi le processus d'édition prévoit des relectures. Et qu'à celles-ci, j'en rajoute de mon côté. Je rel…

Dédicace surprise !

Profitant de leur présence sur Paris, je dédicacerai avec Gervasio et Carlos Aon notre album Howard P. Lovecraft, celui qui écrivait dans les ténèbres.


Il y aura deux dates : Jeudi 6 février à 18 h à la librairie La Dimension Fantastique, 106 rue Lafayette, Paris 10  et Vendredi 7 à 18 h 30 au Nuage Vert, 41 rue Monge, Paris 5.  Venez nombreux, par les Grands Anciens !

Total Rush

Bon, comme tous les ans, mon traditionnel petit compte rendu de festival.


Jeudi :
Paquetage paré, je saute dans le RER et j'attrape mon TGV. Comme souvent, la première partie du voyage est consacrée à lire et écrire, et la deuxième se passe à la voiture bar avec des potes.
Une fois arrivé, je monte à grandes enjambées vers la Bulle New York, espace consacré aux petits éditeurs et où j'ai mes habitudes. Je contourne pour prendre la petite entrée près du théâtre…
Et je tombe sur un cordon de CRS patibulaires mais presque qui bloquent la rue, les rues adjacentes et arrêtent les passants. Il parait que le Cher* Leader doit venir, et il semblerait que trois gorilles en costard blindé ne suffisent pas à assurer sa sécurité. Je dois faire un énorme détour et passer par un endroit où je n'ai pas le droit de passer pour pouvoir accéder au chapiteau, récupérer mon badge et poser mon barda.
Deux heures après, je veux aller m'en griller une devant, on ne me laisse pas sortir. &quo…