samedi 16 septembre 2017

Bas de chausses

Ça commence à peler grave. J'envisage très sérieusement de remettre des chaussettes quand je suis chez moi (c'est intéressant, hein ?).

Et d'un coup, je repense au vieil Albert. Einstein. Vous savez, le moustachu tellement obsédé qu'il voyait des courbes partout.

Einstein a dit : "du jour où j'ai compris que les chaussettes ne servaient à rien, j'ai totalement cessé d'en mettre".

Et là, pourrait-on dire, c'est le drame.

Parce qu'en effet, Einstein ne portait pas de chaussettes, même quand il donnait des cours à Princeton. Un personnage du roman Au dessous du volcan pourrait dire "que hombre" en le voyant, quoi.

Le gros problème, ce n'est pas la présence ou l'absence de chaussettes aux pieds, en ce qui me concerne, mais le fait que du coup, au lieu de mettre des chaussures, il portait de ces infâmes sandales de cuir façon Birkenstock. Alors vous pourriez me dire (à bon droit) ça pourrait être pire, il aurait pu porter des chaussettes AVEC ses sandales. Mais bien heureusement, la déchéance du personnage n'est pas allée jusque là (ça aurait pu, hein : sa langue maternelle, c'était quand même l'allemand).

Bref. à ma connaissance, papy Albert a été le premier à porter ce genre de sandales autrement qu'avec une toge/couche-culotte façon Gandhi. D'une certaine façon, il a contribué à rendre respectables ces horreurs, ouvrant la voie dans les décennies suivantes à tout ce que les universités comptaient de psychiatres hippies et de gauchos va-nu-pieds (c'était avant qu'Ivan Illitch popularise l'idée de médecins aux pieds-nus, qui constituent je crois le stade suivant de cette évolution).

C'est une très lourde responsabilité qui pèse sur les épaules d'Einstein. Pire que celle du développement des armes nucléaires : la fameuse lettre à Roosevelt, même s'il l'a signée, était essentiellement due à son collègue Leo Szilard (à sa place, un type portant un nom de super-méchant dans Heroes m'aurait demandé de signer un document pareil, je me serais méfié).

Donc voilà. Dites non aux sandales, avec ou sans chaussettes.

5 commentaires:

CathyB a dit…

Fais gaffes, y'a de grandes fan de Birkenstock dans la bibliothèque que tu fréquente. Tu risques de te faire des ennemies sur ce coup là !

Alex Nikolavitch a dit…

fichtre, heureusement que tu préviens.

Jean-Paul Jennequin a dit…

Hello Alex. Honnêtement, je ne comprends pas ton aversion pour les sandales (avec ou sans chaussettes). Perso, quand les chaleurs de l'été arrivent, l'un de mes grands plaisirs est de me dire que "ouais, je vais pouvoir me mettre en short et en sandales". Quel est le problème ? Allons, tu peux tout nous dire, nous sommes entre amis.

Alex Nikolavitch a dit…

peut-être es-tu plus en phase que moi avec ton hollandais intérieur, va savoir ?

Marianne Ciaudo a dit…

Je suis sans voix. Dire que je me prends toujours la tête sur les sujets que je traite sur le blog (et par conséquent mes mises à jours sont épisodiques).

(La prochaine fois qu'on se voit, je vérifierai quand même que tu portes des chaussettes)