Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du avril, 2017

Pendant ce temps

Plutôt que de m'énerver sur Internet comme je l'ai fait ici même hier, j'ai préféré sortir un peu. Ça ne fera pas grand bien à ma productivité déjà défaillante, mais ça me fera du bien à moi, ce qui est déjà ça de pris par les temps qui courent.

Les iris commencent déjà à faner. Ça m'attriste toujours, le moment où fanent les iris. C'est une fleur que j'aime bien, qui a un côté négligé, un poil sauvage, mais pourtant élégant. Et pour moi, ils signent vraiment l'arrivée du printemps, avec les hirondelles et les déclarations des impôts et de l'agessa. Y a plein d'iris tout autour de chez moi et ça me fait du bien de déambuler en les regardant.

Y a des poules d'eau juste en face, aussi. Ça aussi, j'aime bien. J'ai appris à ma fille à les différencier des foulques, qui leur ressemblent beaucoup, et qu'on trouve un poil plus haut sur le fleuve. Même si le foulque est plutôt une spécialité du val de Loire, c'est pour ça qu'on parle…

After

Je suis épaté par ma propre capacité à encaisser les résultats électoraux.

Par ailleurs, ça vaut vraiment le coup d'étudier la carte détaillée ville par ville. Il y a une espèce d'ancrage rural, périphérique, au vote FN, ce qu'avaient déjà noté des sociologues. Ça semble se confirmer en examinant ces cartes, ces grandes taches marquant le territoire comme un lichen dégueulasse.

En tout cas, on s'habitue, en fait, j'ai l'impression. Ce qui est très curieux, quand même, c'est cette capacité qu'ont les politiciens d'envergure nationale à basculer dans le grotesque, alors que les occasions que j'ai eu, dernièrement, de discuter avec des élus locaux, même d'autres bords politiques que le mien, ont toujours été enrichissantes, riches de points de vue concrets sur des problématiques réelles. Mais arrivés à une certaine hauteur, faut croire que ça esquinte. Il suffisait de capter les exercices de langue de bois des uns et des autres, les crises de d…

Comme le temps passe…

Il y a ce genre de moment où, quand on consulte des cartes montrant comment c'était à l'époque, on trouve un endroit parfait pour situer une bataille, dans un roman que l'on est en train d'écrire.

Et puis, pris de curiosité, on regarde la carte de maintenant.  Et à l'endroit de la reddition épique du Dernier Romain, il y a maintenant un golf et un concessionnaire Volkswagen.

Tout de suite, ça perd en magie.




Bon, rien à voir, mais j'ai été interviouvé par un vil faquin.

Peter !!!!

Bonne surprise au courrier (bon, l'éditeur m'avait prévenu que c'était imminent, mais je ne pensais pas que ça imminait à ce point), je viens de récupérer mon premier exemplaire de L'Île de Peter, mon nouveau roman sorti chez les Moutons électriques.



Sous très jolie couverture brillante du toujours excellent Melchior Ascaride, ce bouquin (un poil plus petit et plus court qu'Eschatôn) se veut une réinterprétation de Peter Pan, avec tous les accessoires officiels : capitaine colérique, bosco bonhomme, crocodile carnassier, fée fluette et ainsi de suite.

Il sort le quatre mai, donc dans pas longtemps, et j'entamerai à cette occasion une tournée de signature qui m'emmènera de la Villette à Epinal en passant par quelques autres lieux à préciser.

Par contre, je viens de m'apercevoir avec horreur que le petit mot de remerciements s'est perdu en route. Mais Cathy, Mariane, Peio et le personnel de la Médiathèque Blaise Cendrars de Conflans, sachez que je vou…

Niouzes en vrac

Pas beaucoup causé sur la War Zone, ces derniers temps. C'est pas tant que j'aie trop de boulot, mais justement, après une grosse phase de trop de boulot, je profite de l'accalmie pour faire tout un tas de truc que je repoussais depuis des mois, genre finir un coin de mur de la maison (doublage du mur, divers raccords, mais aussi un peu d'électricité et de bidouilles diverses) ce qui prend un temps fou quand on veut le faire bien.

Par ailleurs, je suis pas mal sorti. J'ai dédicacé au Salon du Livre et au Festival des Mondes Imaginaires de Montrouge, participé à deux tables rondes sur Lovecraft, donné un stage sur la BD, fait des interventions en milieu scolaire, réalisé deux illustrations de flyer, écrit des articles pour Geek le Mag (il y en a aussi un pour La Faquinade, mais en fait il était déjà écrit depuis quelques temps, et normalement ils vont aussi passer une interview de mézigue dans pas longtemps), préparé des interventions à venir, je boucle une préface,…