mercredi 18 janvier 2017

Ne me laissez jamais la télécommande

On discutait avec les collègues de ces émissions à la con que les chaînes de la TNT achètent par palettes entières comme bouche-trous pas trop chers de leurs programmes. Ces machins avec des brocanteurs et des garagistes qui essaient de faire la culbute en retapant des vieilleries et en les revendant très cher. La plupart du temps, ces restaurations sont en plus d'un mauvais goût somptueux, et on y parle beaucoup de pognon, histoire d'être bien crades. Ajoutez en plus la mise en scène des délais impossibles que les mecs arrivent toujours à tenir, et l'ensemble devient du coup assez mystérieux : y a vraiment des gens pour suivre ça sur la longueur ? C'est encore plus répétitif que le catch ou les campagnes des primaires !

Enfin bref. On en causait pour casser du sucre dessus, et d'un coup ça a fait chboum dans ma tête.

J'ai un super concept d'émission de télé.

"Jay Traduit Tout."

Ça raconte les aventures d'un traducteur de comics, qu'on va arbitrairement appeler "Jay", et qui doit tenir des délais impossibles malgré sa conscience professionnelle qui le pousse à dénicher les docs les plus improbables dont il a besoin pour son travail.

Extrait des dialogues :

"Ouais, alors pour Jonah Hex j'avais un délai de merde, mais pour pouvoir m'y mettre, il a fallu que je retrouve une VHS de Django Défonce Ta Mère avec le doublage d'époque, celui où c'est François Chaumette qui fait la voix du chef indien joué par Geraldo Mancini, l'ancienne star du porno sicilien reconverti suite à un étrange accident de capote. Parce que la trad y est nettement meilleure que sur la version DVD au doublage refait, et je veux m'immerger dedans. Alors ouais, j'ai trouvé la K7 en NTSC Zone 1 du Canada, mais c'est bien la bonne VF et ça m'a coûté une blinde sur Tondu.Com et donc ça pète un peu mon budget, mais fallait ça pour que je donne une feeling authentique au truc."

"La semaine prochaine, Jay doit traduire un tie-in tout pourri d'un crossover nioufiftitou reborn, et découvre les joies d'un site de scans hongkongais qui détient l'épisode jamais publié de Flash vs Newsboy Legion auquel la page 18 fait référence."



5 commentaires:

artemus dada a dit…

J'ai (sic) hâte de lire la suite.
[-_ô]

Franck Jammes a dit…

Je trouve ces émissions fascinantes. Une immersion dans l'univers épicier redneck : les prêteurs sur gage de Las Vegas, les ferrailleurs fous qui retapent des frigos et des bagnoles antédiluviens, les mecs qui rachètent des caissons entiers de bric à brac en spéculant sur le contenu (d'ailleurs le 3e tome de Maggy Garrison y fait allusion - imaginez le gars qui tombe sur un équipement de super-héros dedans ?)...

Quant à Jay... Il est fou. Génial mais fou. J'espère qu'il va bien.

Une traductrice technique très heureuse de son travail a dit…

Cette semaine, découvrons le monde terrible des traducteurs techniques. Entre rêves brisés et frustration, rencontrons ceux qui voulaient devenir les P. Couton de demain, mais se retrouvent à faire le même boulot que Google Translate.

"L'agence m'a dit qu'elle pouvait pas aller au-delà de 7 ct/mot. Je bosse sur un logiciel vraiment dégueulasse, mais d'ici deux ans, j'aurai de quoi me payer de bons outils."

"Je voulais traduire des romans fantastiques. Là ? Heu, je fais un mode d'emploi pour les aspirateurs à bave de dentistes. Mais j'y crois, hein. Un jour, je pourrai faire ce que j'aime."

"8 000 mot en deux jours, c'est faisable si j'appelle mon ex pour garder les enfants. Sinon je bosserai la nuit. Ça vaut bien 400 € brut."

Jean-Paul Jennequin a dit…

Tu as vraiment des idées farfelues. C'est impossible que quelqu'un comme "Jay" existe. On n'y croit pas une seconde.

Alex Nikolavitch a dit…

ouch. la trad technique, j'avoue que je ne suis pas malheureux d'y avoir échappé…