lundi 31 octobre 2016

Zombie zombie la mouche

Il a fallu sortir un peu tard pour un rendez-vous toubib, puis faire quelques courses. Je dis un peu tard, parce qu'avec le changement d'heure il fait nuit noire super tôt, maintenant.

Et comme le toubib en question est à l'autre bout de la ville, on s'est tapé une petite demi-heure de marche dans le noir avec la petite dernière, à compter les étoiles quand on en voyait (et j'en vois de moins en moins, parce que l'éclairage urbain dans tous les sens, ça me nique les yeux d'une force).

Et on s'est rappelé en croisant des individus louches que oui, c'était ce soir Halloween. Ma cervelle est ainsi faite que j'en ai causé ces jours derniers, mais que j'avais pas tilté que c'était aujourd'hui (c'est tout moi, ça :ça me fait pareil avec mon annive).

Question qui se pose, quand on croise un fox terrier avec un foulard couleur citrouille : est-ce un vrai chien, ou un chat qui fait le guignol et a enfilé un costume ? Oui, la petite dernière a de l'imagination.

Jalouse des petits orques et darkmauls qui ramenaient des saloperies à la gélatine trop colorées et trop sucrées, et dépourvue de déguisement, elle s'est mise à marcher en flageolant et en gémissant. Ma fille avait décidé d'être un zombie. En plus de l'imagination, elle a de la ressource. Le McGyver du déguisement.

Et puis elle a fini par proposer un truc rigolo, en voyant des mômes se casser le nez sur trop de maisons vides : "ce serait pas plus pratique de faire un stand de distributions de bonbons ?" Non seulement elle a de l'imagination et de la ressource, mais en plus l'esprit pratique. Et je me suis dit que l'idée était géniale : ça mettrait à exactement six mois d'intervalle (ouais, bon, à douze heures près) les stands de muguet du Premier Mai et les stands de bonbons d'Halloween. La symétrie, y a que ça de vrai.

Y a un truc à creuser. Ecrivez donc à ce sujet à votre député. Ça le changera du voile et des crèches de Noël, tiens. Il vous remerciera.

Aucun commentaire: