jeudi 16 juin 2016

Kiss kiss splotch splotch

J'ai retrouvé dans mes tablettes cette antique analyse d'un mystère ô combien taraudant. J'ai commis ça y a déjà une treizaine d'années, ce qui démontre que j'étais déjà à peu près aussi con à l'époque qu'aujourd'hui. C'est peut-être rassurant, je sais pas.


Aujourd'hui est un grand jour. Non non, je vous rassure tout de suite, il ne s'est rien passé de particulier dans ma vie : je n'ai ni gagné au loto, ni été élu président du monde, et je n'ai pas non plus réglé les problèmes éditoriaux qui retardent Central Zéro. Ce que je veux dire, c'est que c'est un grand jour pour vous.

En effet, je vais percer pour vous, sous vos yeux ébahis et un tonnerre d'applaudissements, le mystère du deuxième effet KissCool.

La sagesse populaire voulait que les deux effets KissCool soient :

1-Je te kisse

et

2-Je t'en Cool.

Eh bien c'est faux. Et je le prouve.

La démarche scientifique pragmatique veut que, pour comprendre l'effet d'une quelconque substance, on jette d'abord un oeil à la formule portée sur l'emballage. Après, si on a du temps et du pognon à perdre, on peut passer l'objet de l'étude au spectrophotomètre ou au chromatographe. C'est souvent instructif aussi. Mais là, un simple coup d'oeil éclairé à la composition du bazar suffit.

Car le KissCool, en plus d'aromates divers, est composé pour l'essentiel de sorbitol (un édulcorant qui ne fait pas mal aux dents et est beaucoup plus naturel que le Canderel, et qu'on utilise aussi pour soigner les crises de foie) et de stéarate de magnésium (une poudre blanche à la con qui s'aglomère facilement sous la pression et est donc souvent utilisé dans les comprimés et tablettes). Or, quelle est l'intéressante particularité partagée par les sels de magnésium et le sorbitol quand on en abuse ? Je vous le donne en mille. Ce sont des laxatifs.

Donc voici résolue pour vous la ténébreuse équation KissCool.

1-Je te kisse avec l'haleine fraîche

et

2-(si j'en mange trop) Je repeins les chiottes

Voilà voilà voilà.

La semaine prochaine, la War Zone s'attaquera à un autre grand mystère de l'univers. Je ne sais pas encore lequel, mais c'est pour ça que je me donne une semaine pour y réfléchir. Et en attendant je vais me remettre au chocolat. Il paraît que ça constipe.

Aucun commentaire: