mercredi 10 février 2016

Les aventuriers du professeur perdu


C'est en cherchant complètement autre chose que je suis tombé sur des dessins animés de Profesor Baltazar, une vieille série yougoslave des années 60-70. Je me ne souviens pas avoir vu d'épisodes de ce kartunovic (ça aurait été russe, j'aurais dit kartounski), mais j'ai pourtant une certaine tendresse pour le personnage de cet aimable professeur, dont j'ignorais jusqu'à ce matin que c'était une vedette de la télé.

Car si je n'ai pas, à ce que je sache, suivi ses aventures sur écran, je les lisais sous forme de petites BDs offertes avec des chewing-gums, des cigarettes en gomme rose dont on achetait un paquet pour quelques dizaines de Paras quand j'étais minot. L'équivalent exact, et je m'en étais fait la remarque à l'époque, des aventures de Malabar sous nos latitudes, jusqu'au principe des quatre ou cinq cases muettes dans lesquelles le héros battait un méchant ou résolvait un quelconque problème grâce à un chewing-gum, McGyver style. D'ailleurs, les cigarettes Baltazar avaient exactement le même goût.

(Alors oui, il fut un temps où je mangeais du chewing-gum. J'ai passé l'âge genre vers 13 ou 14 ans. Sans doute à l'époque où j'ai compris que ne pas avaler, c'était quand même absurde, on fait les choses, ou on ne les fait pas.)

Aucun commentaire: