Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du décembre, 2015

Considération de dernière minute

La presse emploie le mot "tacler" à tout bout de champ.

Comme je ne m'intéresse absolument pas au football (juste assez pour savoir que "tacle" est un terme footballistique, et encore, uniquement parce qu'un personnage d'une BD lue jadis se vantait d'être le "meilleur tacle de l'équipe de Manchester"), je n'ai pas une idée précise de ce à quoi ça peut correspondre ou ressembler.

Bon, le contexte des manchette en "tacle" fait que j'ai bien compris, depuis le temps, que c'était un truc pas cool. Mais en fait, je m'en fous un peu.

Parce que j'ai décidé d'appliquer l'arithmétique de base au phénomène. Le match qui a réuni le plus de téléspectateurs ces dernières années dans ce pays a fait un score de 16,9 millions. Dans un pays de 65 et quelques millions d'habitants, ça en fait un divertissement ultra-minoritaire, il va falloir que les gens s'en rendent compte et cessent de nous bassiner avec. …

Et année, elle vécu ce que vivent les années... Le temps d'un an

Bon, c'est pas pour dire, mais 2015 m'a l'air mal partie pour passer l'hiver.

Plus inquiétant, c'est l'hiver lui-même qui risque de ne pas passer l'hiver. Tant mieux, vous me direz, ça réduit ma facture de chauffage, mais quand même.

Bon, en tout cas, bon réveillon à tous et à l'année prochaine pour de nouvelles aventures !

Hannibal relecteur

Je suis à fond dans la dernière ligne droite des relectures de mon roman.

Et j'en chie. Des homards.

Faut dire que je me suis mis tout seul dans un vilain traquenard : après avoir envoyé mon premier jet à l'éditeur, j'ai commencé à le remanier. Et quand mon éditeur m'a renvoyé mon texte décoquillé et mis en forme... Il a fallu que je reparte de son fichier pour les corrections finales. Sauf que j'avais fait plein de corrections, une foultitude de corrections, une montagne de corrections et d'ajouts... Dans mon propre document. Résultat, faut que je reporte tout ça dans le doc de l'éditeur, qui sinon va me faire les gros yeux et il aura bien raison. Mais comment cannibaliser mon doc sans cochonner le sien ?

Heureusement, j'ai découvert la fonction de comparaison des versions de Word. Je connaissais pas. D'autant que je n'utilise plus Word depuis des années, vu qu'il s'agit de ce genre de logiciel tentaculaire dont invariablement chaque mi…

Iron Sky 15

Je constate atterré la situation en Corse. Elle a l'air de surprendre, mais si l'Histoire nous a appris quelque chose, c'est bien que de Bonaparte à Tibéri, ce sont des margoulins mafieux inassimilables, une cinquième colonne qui gangrène notre belle démocratie qui n'avait pas besoin de ça, déjà qu'on a les émigrés de deuxième génération hongrois et catalans genre Sarkozy et Valls sur le dos, la France n'a pas vocation à ramasser tous les dingos du monde, quand même. D'ailleurs, la déchéance de nationalité, ça marche, pour les Corses ?

Mais allons voir si l'herbe est plus verte dans d'autres pays... Genre en Amérique, pays des braves et de la liberté, où le droit de porter une arme est constitutionnel et défendu bec et ongles. Sauf, visiblement, quand on est jeune et noir. Là, des blancs nettement moins jeunes font usage de leur propre droit à porter des armes en remédiant à la situation d'une façon expéditive, mais visiblement légale, puisqu…

So hotte

On m'a fait remarquer dernièrement que je me faisais un peu rare. Bon, l'année s'est terminée sur les chapeaux de roue en termes de boulot : des traductions, la réalisation du deuxième chapitre de Projet Tentacules (c'est pas le vrai titre, hein) (au passage, si quelqu'un sait à quoi ressemblait Halloween en 1926, et si même ça se fêtait, n'hésitez pas à me tenir au jus), les relectures d'Eschatôn Diakonoï... Bref, je chôme pas.

Et puis bon, vu que maintenant, rien que le fait d'éternuer de travers peut tomber sous le coup d'une accusation d'apologie du terrorisme, je me méfie de ce que je raconte.

Du coup, je vais parler de mes dernières lectures du mois écoulé. Si ça se trouve, ça vous donnera des idées pour les cadeaux de dernière minute aux copains.

Enfin mis le nez dans le bouquin de Gleick sur la Théorie du Chaos. C'est un classique, dont tellement d'éléments ont été diffusés par ailleurs que j'avance en terrain relativement co…

Polémique, mique-mique-mique

Plus le temps passe, plus je me rends compte que les ouvrages de controverse historique me gonflent. Ce n'est pas la première fois que je me fais la réflexion, mais quand je fais des recherches pour un projet ou un autre, il arrive que je me retrouve d'un coup sur des sables mouvants conceptuels, sur des terrains où les historiens s'entre-étripent gaillardement.

Et ce dont j'ai besoin, quand je mets le nez dans des bouquins (donc des choses conçues pour rester, n'en déplaise aux éditeurs qui fonctionnent à coups de "coups"), ce n'est pas forcément de certitudes, non, mais au moins d'un état des lieux de la connaissance. Si la connaissance est mouvante, alors d'un état des lieux de ces mouvements, d'un exposé synthétique séparant les faits connus et leurs interprétations possibles. Au pire, que la thèse hétérodoxe soit donnée avec ses clés (et la comparaison avec une éventuelle thèse dominante) et ses sources.

Le fait que les tenants de l&#…

Elections, piège à quoi, déjà ?

Le résultat des dernières élections a atterré pas mal de gens dans mon entourage. Et en fait, c'était tellement prévisible que du coup j'ai un peu haussé les épaules. Ce qui est atterrant c'est surtout la pantomime des excités, qui sent le réchauffé un peu comme des raviolis dans un relais routier en déroute.

En plus, quand on décrypte les chiffres, on s'aperçoit qu'en vrai, le premier parti de France, c'est encore l'abstention, avec plus de 50%. Si ça se répercutait dans les assemblées, la chaise vide y serait majoritaire, joli symbole quand même.

De plus, quand on regarde en valeur absolue, en nombre de voix, on s'aperçoit que le vote FN est relativement stable, donc que le déferlement n'est qu'un mirage statistique et que le gros problème, c'est la capacité des autres partis à démobiliser leur propre électorat.

Du coup, tous les discours du genre "c'est un cri de colère" tombent d'eux-mêmes. Ce sont juste les mêmes gueul…

Dernière minute !

Alors que j'étais allé pisser après avoir posté le précédent texte, j'ai eu une illumination qui a fait chboum dans ma tête.

Je vous explique mon plan diabolique.

Appliquons jusqu'au bout ce théorème de Sarko. "Quand on regarde des images djihadistes, alors on est un djihadiste".

Eh bien nous pouvons vaincre à présent les djihadistes. Et à plate couture. Tarir leurs sources de recrutement.

Il suffit de rediriger tous leurs sites vers des images de Gilbert Montagnié. D'un coup, ils seront piégés : ils ne pourront plus jamais regarder d'autres images djihadistes. En plus, le Gilbert, il est testé et approuvé par de grandes marques de Sarko, parait-il, donc c'est complètement... Je sais pas complètement quoi, mais en tout cas ça l'est complètement.

Mais si Sarko a raison, alors mon plan est imparable.

Imp-utain-de-rable.

Je suis un génie, merde. Filez-moi un Prix Nobel de la Paix.

Bon, par contre, faudra prévoir des distributions de Boules Quiès, par…

Etat de Droite

C'est intéressant, cette notion de "quand on regarde des sites djihadistes, alors on est un djihadiste"* brassée par notre ex Lider Minimo (qui a perdu une occasion de se taire aussi en disant que de son temps, y avait pas d'attentats : je ne sais pas comment il compte Merah, du coup). Parce que dans l'état policier qui se profile à l'horizon (et dans ma région, les trois partis annoncés comme en tête aux prochaines élections, c'est LR, PS et FN**, donc que des gens qui sont sur la même ligne, au fond, côté état policier) (ce qui me donne déjà une liste de gens pour lesquels je ne voterai pas, n'est-ce pas merveilleux ?) on peut se doute que l'automatisation de la surveillance des réseaux va monter d'un cran.

Et donc qu'il faudra que j'explique aux messieurs casqués et bottés et probablement malaimables (si l'on en croit les témoignages qui commencent à circuler sur les perquisitions en mode stormtroopers et la répression des manif…