Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du novembre, 2015

De l'air !

Il y a des moments comme ça où le bazar d'un monde extérieur en voie de nazification rapide conduit à se bunkeriser un peu et à se réfugier dans le travail.

Le travail, c'est par exemple la phase de relecture intensive d'Eschatôn Diakonoï, mon premier roman qui sortira en juin prochain chez les Moutons électriques. Et par les temps qui courent, comme il y est fortement question de fanatisme religieux (et d'instrumentalisation de celui-ci), faut en fait que j'avance à petite dose.

Du coup, je me remets à la traduction. Et en fait, c'est pire. Dans un album traduit au moment des attentats, il est question d'un… D'un attentat. Dans une crèche. De quoi bien foutre le bourdon. Pas grave, passons à un autre truc, un autre bouquin, ça me changera les idées. Là, il a une scène de funérailles. Où ça pleure beaucoup et où ça s'engueule en cherchant des responsables. Bien, bien, bien... Bon, y en avait qu'un épisode, de celui-ci. Qu'est-ce qui reste su…

Wilkommen zu Frank-Reich

Je ne suis pas resté silencieux, ces quinze derniers jours, c'est juste que je foutais au panier mes notules écrites sous le coup de l'émotion à mesure que je les écrivais.

Mais là, je m'interroge. Si je m'étais couché en rentrant de Paris il y a quinze jours (j'y avais passé la journée pour des rendez-vous que j'avais trop remis et pour voir un dessinateur qui coinçait sur un projet), et que je ne m'étais relevé qu'aujourd'hui, j'aurais sans doute l'impression d'être dans la peau du grand-père de la femme de Louis de Funès dans Hibernatus (on a les références qu'on peut) (mais c'est ça, la grandeur de la culture populaire française, oui Monsieur).

Outre le choc du massacre (et ma tentation première qui était de bouffer de la charcuterie et de boire du pinard en matant des vidéos de Dita von Teese) (ou tout autre plaisir aussi simple que pas recommandé par les barbus), je serais sans doute épaté de voir autant de drapeaux partout…

Back in the action again

Ayé, revenu d'Antibes, où j'ai été faire ma conférence sur les Villes rêvées des comics, une promenade dans tous ces lieux imaginaires, comme Gotham et la Latvérie, ou contaminés par un imaginaire, comme le New York où se dresse fièrement le Baxter Building. J'y ai été très bien accueilli et ça s'est très bien passé. Bon, faut que j'arrête de vouloir faire l'exhaustif, ça fait salement déborder du timing, par contre.

Et ça m'a permis de découvrir Antibes, ville que je ne connaissais pas du tout, et donc le vieux quartier est vraiment très agréable. Et merci au patron de la Storia, rue Dugommier, qui m'a accueilli juste après la conf pour une platée de gnocchi au gorgonzola qui vaut le détour. Son gorgonzola est tout simplement une tuerie, je recommande vivement.

Avant de repartir le lendemain matin, j'ai croisé des marathoniens. Y avait apparemment un marathon entre Nice et Cannes. Et après avoir croisé des tas de gens en ville portant les shorts bo…

Le soleil vu de près

Je suis très impressionné par cette vidéo de la Nasa, des visions des turbulences solaires en gros plan. Esthétiquement, c'est épatant. Alors y a tout un retraitement de l'image à la clé, et ça nous renvoie à ce que je disais l'autre jours sur la représentation artistique de la science, mais là, justement, ce qui m'impressionne le plus, c'est la puissance visuelle brute du truc. Foutez ça en plein écran et tapez-vous vous aussi votre trip David Bowman.



Et sinon, rendez-vous demain chez Pulp's pour la dédicace des Dieux de Kirby !

Droit d'inventaire

Vous avez peut-être remarqué sur le côté de ce blog une liste de liens. Ils pointent vers des articles que je rédige avec une absence de régularité qui dépasse l'entendement pour le compte du site Comics Sanctuary. Si globalement ils traitent essentiellement de comics (vu la nature du site en question), ils dérapent assez souvent sur la pop culture en général et mes fixettes mythologiques ainsi que mes court-circuits conceptuels habituels. Je me suis dit que ça pourrait vous intéresser de savoir un peu plus de quoi il retournait, et en voilà une petite présentation rapide, du plus récent au plus ancien :



Super-saiyan irlandais
En listant dernièrement un bouquin sur la mythologie celtique, je suis retombé sur une description de la fureur guerrière de Cuchùlainn, grand héros épique irlandais. Et là ça a fait tilt, je me suis dit "oh putain merde, en fait c'est un super-saiyan". Et l'article s'est écrit tout seul, du coup.
Totoro
Tout le monde connaît Mon voisin Tot…