vendredi 7 août 2015

Août-toi d'là que j'my mette

Journées un peu dispersées, ces temps-ci, avec un peu d'écriture, un peu de traduction, un peu de marche à pied, pas mal de lectures. D'ailleurs faudra que je fasse un petit point sur mes lectures d'été, c'est encore un joyeux bordel bien éclectique. Mais la lourdeur de l'air ne fait pas de moi un foudre de boulot, c'est rien de le dire.

Vision d'artiste du Niko à sa table de travail
(document non contractuel,
un peu comme les photos des burgers sur la carte des fastfoods)


Mais comme faut donner l'illusion que je bosse quand même, voilà un petit extrait des Dieux de Kirby, à paraître le mois prochain : 




Aucun commentaire: