Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du août, 2015

Doctus cum libro

Je viens de me souvenir que j'avais promis de causer de mes lectures de vacances. Donc avant que le mois d'Août soit fini, il est peut-être temps que je m'y mette.

Et avec les voyages en train, les soirées pastaga-moustiquaire, les nuits où il faisait trop lourd pour roupiller et les après-midi de crise de flemme (ou de panne d'inspiration), j'ai fait un peu le plein. Et comme d'habitude, ça aura été du vrac, de l'éclectique et une espèce de foutoir.

Aventuriers des Etoiles, de Roland C. Wagner, est un recueil de deux romans de space op' se déroulant dans le même univers, un univers foutraque avec des personnages hauts en couleur (le pilote d'élite est bleu, par exemple). C'est ressorti chez Hélios, la petite collection de poche des Indés de l'Imaginaire (le collectif dont font partie nos amis les Moutons électriques), tout comme La Voix du Feu, d'Alan Moore, lu juste avant les vacances (ça aussi, c'est foutraque, mais pas du tout de …

Si tu vas à Riooooo....

.... N'oublie pas de prendre Tengu-Dooooooo......

Ouais, parce que Tengu-Do sort au Brésil, figurez-vous. La preuve en image :



Et pour info, je vous rappelle qu'en France, Les dieux de Kirby sort le premier octobre.


Et je vous mets au passage le lien vers le site de l'éditeur.

The Look !

Un petit appel à contribution, pour ceux d'entre vous qui ne seraient pas trop avachis dans la torpeur estivale, ni partis trop loin dans des steppes sans internet (mais ce sont les meilleures : en général, on n'est pas dérangé, et on peut bouffer et boire loin du regard inquisiteur de son toubib) (quoi ? Me regardez pas sur ce ton. Oui, j'ai fait des orgies de fromage et de charcuterie pendant que j'étais en Bretagne, pourquoi ?).

Bref, la question est la suivante :


Oui, oui c'est une question. Mais si vous y tenez, je vais en préciser les termes.

Dans le cadre d'un petit article sur Kubrick que je suis en train de gratouiller tranquillement dans mon coin (je ne sais pas encore s'il finira ici, ou sur Comics Sanctuary ou ailleurs), j'aurais besoin d'en savoir un peu plus sur cette photo, que j'ai repiquée dans un montage trouvé sur Youtube, et sur laquelle je n'ai du coup ni source, ni contexte. Donc si quelqu'un en sait plus, les comme…

Die, universe, die !

Je lisais un article en ligne expliquant comment, en analysant la lumière de galaxies vieilles de deux milliard d'années, des scientifiques en sont venus à la conclusion que l'univers produit moins d'énergie aujourd'hui qu'à l'époque et donc que les processus de mort thermique* de l'univers seraient déjà bien enclenchés. Je vous rassure tout de suite, ce sont des processus longs, et il faudra encore quelques milliards d'années, dans le pire des cas, avant que ça ait des conséquences sur la vie courante. D'ici là, la mort tout court de notre soleil sera un problème nettement plus urgent.

On peut bien évidemment contester ces analyses sur des problèmes de taille d'échantillon, de méthodologie, etc. C'est le processus normal de la science, et il y a gros à parier que des labos vont s'emparer de ces résultats pour les passer à la loupe et à la moulinette, pas forcément dans cet ordre. Ce qui validera ces recherches ou les invalidera, on n…

Salades en orbite

Ah, après le café et les nouilles japonaises, nos vaillants astronautes en orbite à bord de l'ISS vont pouvoir manger de la salade de production locale !

En effet, ils ont mis en place un bac hydroponique dans lequel, sous une lumière scientifiquement étudiée, on peut faire pousser de la laitue.

La laitue venue d'ailleurs

Et donc, ce soir, ils ont pu pour la première fois manger des plantes produites en apesanteur. Par sécurité, l'autre moitié de la salade a été mise dans un container scellé qui sera renvoyé sur terre à des fins d'analyse. On ne sait jamais. En cas de drame. Ou juste pour voir si la salade n'est pas complètement mutante (je me souviens d'une BD terrifiante de Chris Lamquet, lue il y a une trentaine d'années, dans laquelle des pommiers ayant poussé sur Mars et muté pour s'adapter au conditions locales devenaient pathogènes et colonisaient tout l'environnement) (jamais retrouvé ce truc, c'était passé dans Spirou et je ne suis même …

Août-toi d'là que j'my mette

Journées un peu dispersées, ces temps-ci, avec un peu d'écriture, un peu de traduction, un peu de marche à pied, pas mal de lectures. D'ailleurs faudra que je fasse un petit point sur mes lectures d'été, c'est encore un joyeux bordel bien éclectique. Mais la lourdeur de l'air ne fait pas de moi un foudre de boulot, c'est rien de le dire.
Vision d'artiste du Niko à sa table de travail (document non contractuel, un peu comme les photos des burgers sur la carte des fastfoods)

Mais comme faut donner l'illusion que je bosse quand même, voilà un petit extrait des Dieux de Kirby, à paraître le mois prochain : 



Les polonaises pourront en lire au petit déjeuner

Pendant la petite semaine que je m'étais accordé dans un moment de sybaritisme débridé*, passée à m'empiffrer de charcuterie et de fromage, à bouquiner et à écrire (j'ai bouclé une jolie nouvelle se déroulant dans la dernière décennie du quinzième siècle, et je ne sais pas du tout quoi en foutre ni à quel éditeur la proposer), je suis tombé en arrêt sur des séries de panneaux. C'était sponsorisé par le Conseil Général (je ne sais plus si on dit encore comme ça) ou le Conseil Régional, ou une quelconque Chambre de Commerce, j'ai oublié.

Et donc, ça annonçait une dotation de 75.000 euros dans un concours des créateurs d'entreprises innovantes.

J'ai trouvé l'idée excellente. Par les temps qui courent, ce ne sont pas les banques qui vont aider à innover (j'ai lu dernièrement une statistique indiquant que les entrepreneurs se faisant le plus facilement financer par les banques, ces temps-ci étaient ceux lançant des trucs de proximité, genre ongleries, ba…

Enfin !!!!

Ah, l'Amérique de Charlton Heston se dote enfin de législations restrictives sur les armes à feu ! Il était grand temps, après tout ce qui s'était passé.

Alors, voyons précisément ce qu'il en est...

Ah, flûte.... Ça ne concerne que l'état de New York.

C'est un début, me direz-vous. Faut bien commencer quelque part, alors pourquoi pas par la Grosse Pomme ?

Mais voyons les détails. Un officiel s'insurge que "6 400 armes en plastique vendues entre 2012 et 2014 n’étaient pas conformes aux lois de New York, qui stipulent que les jouets doivent porter un embout orange pour signifier qu’ils sont factices."

Ah. En fait, ce sont les pistolets jouets qui sont visés. Pas les vrais pétoires qui tirent de vrais balles et qui font trois Charlie par jour sur le territoire des Etats-Unis d'Amérique. Ces gens ont décidément un bien étrange sens des priorités.

Mais poursuivons....

"L’Etat de New York interdit en outre la vente de pistolets en plastique de coul…