lundi 13 avril 2015

On n'a pas de pognon pour nourrir les pauvres, mais on en a pour les surveiller, c'est déjà ça

Je trouve très dommage que l'ancien député et ministre Bernard Stasi ne soit plus de ce monde.

Il aurait été parfait pour être rapporteur de la nouvelle loi sur le Renseignement en cours de discussion à l'Assemblée Nationale. Comme ça, on l'aurait appelé Loi Stasi, et ça aurait annoncé la couleur.

(dommage, d'ailleurs, qu'on n'ait pas eu de députés appelé Michel-Georges Gestapo, Alfred Securitate ou Wilfried Gépéou, ça l'aurait bien fait aussi pour donner un nom à la loi)

4 commentaires:

  1. D'un autre côté, si tu ne les surveilles pas, les pauvres se mettent à sentir, à être bruyant, à voler voire même a se reproduir.

    RépondreSupprimer
  2. Au pire, on fera tirer sur la foule.

    Adolphe Thiers, quand il monta sous la deuxième république des batteries sur les Fortifs, pouvant tirer aussi bien vers l'intérieur que vers l'extérieur, promettait que ça ne servirait pas à mater le peuple de Paris.

    Moins de vingt ans plus tard, au moment de la Commune, c'est ce même Adolphe Thiers qui ordonna qu'on s'en serve précisément pour ça.

    RépondreSupprimer
  3. Tant que vous voterez PS ou UMP au second tour pour sauver la république, il ne faudra pas s'étonner.

    D'ailleurs, comment Thiers, le bien prénommé, a t-il vendu la république aux royalistes immensément majoritaire à l'assemblée ? Il a expliqué qu'une république conservatrice était bien plus efficace pour préserver les fortunes acquises qu'une monarchie (surtout avec un comte de Chambord qui semblait se soucier réellement des pauvres). Le suffrage universel livre immensément majoritairement des notables, des riches... Il n'y a qu'a regardé la proportion de pauvres qui sont élus (et pas seulement à l'ump, aussi au PS).

    La république n'a pas pour vocation de défendre le peuple, mais les fortunes.

    Pour ceux qui en douterait, il n'y a qu'à voir la comedia del arte concernant les concessions d'autoroutes : il y a un mois, des parlementaires hurlaient au scandale de contrats trop généreux et la semaine dernière, le gouvernement Vals les a prolongé de 3 ans (merci Macron, l'homme des banques).

    Pour plus de détails, vous pouvez suivre les conférences de l'excellent Henri Guillemin : http://gillemin.blogspot.fr/

    Vous verrez que rien n'a changé depuis Louis Philippe.

    RépondreSupprimer
  4. Peux-tu en dire plus où ça en est tout ça ? les tirs sont dispersés et progressifs de façon à rester invisibles, la vigilance est de mise, il faut penser aux amis isolés...

    "Nous sommes à présent dans une société magnifique où même la déviance se doit d'être normée et d'appuyer la norme."(you)

    tir de flasH ball: un photographE qui perd un oeiL, mort de la Photographe kate barry...

    ...

    RépondreSupprimer