jeudi 26 février 2015

#commentropçadéchire !

L'autre jour, je suis tombé sur une affiche de film pour jeunes, en allant faire mes courses. Je sais que c'est un film pour jeunes parce que l'affiche était littéralement couverte de gens ostentatoirement jeunes sautant dans tous les sens en adressant au spectateur des sourires niais et en affichant une coolitude décontractée bien forcée.

En soi, la chose ne mériterait pas qu'on en parle. Mais un détail à attiré mon attention et m'a chiffonné (insérer ici la vision d'un lieutenant Niko en imper, agitant son cigare d'une main et se grattant la tête de l'autre, l'œil mi-clos, en causant de sa femme). De plus en plus, les affiches de films qu'on n'attendait pas sont couvertes de "blurbs", d'extraits décontextualisés d'articles de journaux commandés tout exprès à des mecs de Télérama, des Inrocks ou de Femme Actuelle, ces grands arbitres du bon goût contemporain, auxquels on a offert la projo et éventuellement un t-shirt trop petit.

Sauf que là, non. Les jeunes ne lisent pas Télérama, les Inrocks ou Femme Actuelle (c'est un des rares points de convergence entre le mode de vie des jeunes et le mien, et donc une des rares lueurs d'espoir à encore éclairer le crépuscule de mes vieux jours) et il fallait donc trouver un machin qui soit pertinent pour eux, qui soit ciblé sur le public du film.

Et donc, on a droit à des extraits de messages fèces-bouc et à des touites*. Dont la teneur était du genre "#ça a l'air de trop déchirer (@sabrina74)" ou "#vivement que ça sorte) (@kevin3615)".

Alors je vous vois venir, bande de galapiats. Vous prévoyez comme suite de mes éructations un truc du genre "Ha ! Ils en sont à foutre des touites de gamins qu'ont même pas vu le film en pensant que les jeunes ne verraient pas l'arnaque !"

Eh bien non.

En fait, je trouve ça très bien. En lisant ces blurbs, on voit bien que les gens cités n'ont pas vu le film, juste trois photos et un teaser. Ce qui poussera éventuellement le cœur de cible à aller voir ces trois photos et ce teaser. C'est du cartes sur table. Beaucoup plus honnête, quand on y pense, que les entrefilets de Télérama, Inrocks et autres Femme Actuelle qu'on nous cite sur les affiches de films pour grandes personnes en nous prenant tout autant pour des cons, si ce n'est plus.








* mais pas le tweet de Shubert, ça les jeunes ils ne connaissent pas.

1 commentaire:

  1. Et donc, en voyant ça, j'ai direct pensé à ton article :

    https://pbs.twimg.com/media/B-2XljCUAAEwZzn.jpg

    RépondreSupprimer