mardi 15 juillet 2014

La citation du lundi

"Mothra suce des bites en enfer, ha ha ha !"


Oui, bon, c'est pas ma faute à moi, comme dirait l'autre, c'est celle d'un collègue qui m'a envoyé vers ce tumblr, et du coup j'y ai cramé une partie de mon après-midi. Alors que j'ai plein de taf à finir. Pffff, on n'est pas aidé.

Il me renvoyait vers ceci, se rappelant que j'avais utilisé en conférence
une image tirée de cet épisode de WW.

Soit dit en passant, je n'ai pas le réflexe d'aller chercher des trucs sur tumblr. J'ai jamais trop compris le principe. Que ce soient des blogs d'image, okay, je pige. Mais j'ai pas l'impression que ce soit vraiment indexé, ni fait pour qu'on puisse chercher quelque chose de précis dedans. Du coup, ça donne l'impression d'un vaste bordel où chacun fait son truc dans son coin (le premier qui cite ce bout de phrase hors contexte a mon pied au fondement) et je n'y vais point traîner mes bottes. Faut qu'on m'aiguille dessus pour que j'aille y voir. C'est sans doute dommage, mais c'est comme ça.

3 commentaires:

abelthorne a dit…

Ouais, c'est le foutoir mais on peut tagger les images, ce qui permet de faire une recherche globale sur tous les tumblrs qui sont pas trop mal gérés.

Geoffrey a dit…

"Du coup, ça donne l'impression d'un vaste bordel où chacun fait son truc dans son coin "
Mais quelle perversité sur ce blog....

Tonton Rag a dit…

Rien à voir avec le grave sujet évoqué ici, mais Tonton Rag est en Irlande. Hier, le tonton a vu un spectacle de musiques, chants et danses traditionnelles irlandaises.
Et bien, un tel spectacle, au premier rang d'une salle, fut-elle de province (Cashel, comté de Tiperrary), ça rend infiniment mieux que ce que je peux voir sur les écrans du Nikolavitch, même quand c'est du Michael Flatley.
Première partie, dite formelle, sur scène. Excellent, généreux, émouvant.
Deuxième partie, dite informelle : dans une salle à proximité. les musiciens chantent et dansent aux milieux des spectateurs, dans une ambiance de fête de village. Tout le monde est invité à participer (même le tonton Rag s'est hasardé à danser les danses irlandaises (et pour le résultat, imaginé ce qu'aurait donné Nikolavitch dans cet exercice, il suffit d'enlever 7 centimètres de perfections physique à Alex Nikolavitch pour se donner une idée de ce à quoi ressemble le tonton Rag, et de se dire qu'il n'a ni plus ni moins de grâce que lui quand il se lance sur un terrain qui n'est pas le sien).

Mon seul regret, c'est qu'il n'y avait pas ma nièce joueuse de harpe, La voir la participer au spectacle, et mon bonheur eut été total.