dimanche 26 mai 2013

Mais que fait la Geeko-police ?

Hop, reviendu de Geekopolis, première édition d'un festival Geek organisé à Montreuil.

C'est toujours l'occasion de signer quelques bouquins, de voir des têtes connues, de claquer la bise et de serrer la main à droite à gauche, de recroiser des copains pas vus depuis des lustres, des gens croisés sur des forums de comics, des lecteurs... J'aime bien ça. Plus une buvette où ils servaient un ragoût de cerf aux châtaignes, et c'était incroyablement bon. Chouette journée, donc.

Et aussi ça permet de voir des trucs rigolos : il y avait des vitrines de Playmobil customisés, dont une paire de frères Bogdanov en Playmobil, et ça m'a fait ma journée, comme dirait l'autre.

Et puis, comme toujours dans ce genre de trucs, il y avait des gens déguisés. Avec des déguisements parfois très réussis, parfois ratés, parfois.... Parfois je ne sais pas. Par exemple, je ne sais pas dans quel manga il y a un type qui se balade avec un poulet sur la tête, mais à croiser en live, c'est dérangeant.

Et puis comme il y avait une section fantasy, une grande partie des gens déguisés portaient des kilts. Et là, je me dois d'attirer l'attention sur un énorme problème. Qu'une chose soit claire : je n'ai rien contre le kilt, qui est même une pièce vestimentaire que je trouve d'une suprême élégance. Le porteur de kilt mérite en tant que tel tout mon respect. N'étant pas intégriste de la chose, je me fiche de savoir ce qui se porte en-dessous du kilt. Je sais comment il est censé se porter, mais primo, je n'ai aucune envie d'aller vérifier qui met quoi, et en plus, comme normalement ça ne se voit pas, je m'en fous un peu.

Parce que ce qui est gênant, c'est ce qui se voit. Et un kilt, ça ne se porte pas avec des chaussettes basses. Jamais. Ni avec des chaussettes noires en nylon, c'est tout simplement ridicule. Et sur la vingtaine de kiltistes que j'ai croisés aujourd'hui, pas un, je dis bien PAS UN ne portait de chaussettes appropriées.

Ça m'a terriblement choqué (je suis terriblement choquable, en ce moment). Je m'aperçois que la tristement célèbre guerre du slip était un combat d'arrière-garde.

La guerre du kilt est sur nous.

3 commentaires:

  1. Très content d'avoir pu voir le Nikolavitch en vrai. Merci beaucoup pour la super dédicace aux champignons :)

    J'aurais bien aimé discuter davantage mais clairement tu avais un fan trop bavard pour que je fasse le poids !

    PS: Les Bogdanov Playmobil je crois que ceux qui ne les ont pas vus ont vraiment raté leur visite.

    RépondreSupprimer
  2. N'hésite pas à discuter par mail, alors !

    (mon mail, c'est simple : mon nom (tout court, sans le prénom), at, ce provider qui a un nom de couleur, point, effère.)

    RépondreSupprimer
  3. Le poulet sur la tête, j'en ai croisé un, et je pense fortement que ça vient du jeu Munchkin ^^

    RépondreSupprimer