mercredi 22 août 2012

Pluies de grenouilles ! Anges en feu ! Ha ha ha !

Hop, je remets une petite giclée d'iconographie non retenue dans Apocalypses, une brève histoire de la fin des temps. Histoire de, justement. La photo de Plisken était censée apparaitre dans une section consacrée à l'effet EMP. Celle de Djodj, dans un truc sur le Grand Complot. Celle avec Kirk illustrait une section sur Holocaust 2000.


Snake Plisken a parfaitement compris le principe, ce qui lui permet de dégommer la civilisation.
(Escape from LA, 1996, John Carpenter)


Contre les influences pernicieuses des ondes négatives aliens et de la propagande du Complot,
la cage de faraday en papier d'alu est un plus.
(Signes, 2002, avec d'ailleurs Mel Gibson, toujours lui)



Mais n’oublions jamais que toutes ces grandes théories
font l’impasse sur un sain principe
 rappelé en son temps par Napoléon, qui s’y connaissait
en pouvoirs, coups d'état et complots :
"N’attribuez jamais à la malveillance ce qui s’explique très bien par l’incompétence."


Le pilote de B-52, cavalier d'une apocalypse initiée par l'homme. (Failsafe)


Comment placer d'un coup, en une image, la grande révélation du film ?
Quand La planète des singes se fait planète des signes.


Le personnage incarné par Kirk Douglas. Métier : créateur de centrales nucléaires.
Hobby : papa d'antéchrist.


Aucun commentaire: