samedi 16 juin 2012

Ayé, j'ai tout compris !

En fait, c'est simple, c'est une cabale de tueurs en série qui font un concours.

Oui, je vois bien que vous contemplez votre écran d'un oeil rond mais néanmoins morne en vous demandant "mais qu'est-ce qu'il raconte encore, le père Lavitch ?". Je vais reprendre du début.

Les morts de stars, avec des circonstances proches à chaque coup ? Hein ? C'est pourtant simple !

Elvis, Marylin, Michael Jackson, Whitney Houston et peut-être Sid Vicious, ce sont des victimes du Maniaque aux Médocs. Isadora Duncan, Vaughn Bode, Michael Hutchence et David Carradine, ils sont tombés face au Stars Strangler, l'étrangleur des vedettes. James Dean et Lady Di, c'est Stuntman Mike qui a eu leur peau. Et ainsi de suite : je pense que Tupac et Marvin Gaye ont été descendus par un genre de Dirty Harry des chanteurs. Jeff Buckley et Nathalie Wood, c'est le Baptiseur du Diable qui les a noyés. Leslie Harvey et Cloclo, c'est l'électrocuteur fou qui les a eus.

C'est un complot géant. Quelque part, un Maître de Jeu compte les points en fonction de la notoriété de la vedette. Et ça dure depuis près d'un siècle, peut-être plus.

Quelque part, ça fait flipper.

5 commentaires:

  1. Et pour Thierry Roland ?

    RépondreSupprimer
  2. "Accident cérébral" ?

    quelqu'un qui avait le sens de l'ironie, sans aucun doute.

    RépondreSupprimer
  3. Putain, tu t'es remis au Fluff ? Ça te fait rien de bon l'excès de sucre !

    RépondreSupprimer
  4. tu crois que l'homme qui a tué Elvis cherche à me buter ?

    RépondreSupprimer
  5. Tu parlais pas de célébrités dans ta théorie plutôt ?

    RépondreSupprimer