lundi 25 juin 2012

Apocalypse Niko

Bon, cette année, je vais faire l'impasse sur Japan Expo, où je dédicace pourtant tous les ans depuis bien des années. Mais là, le mois de juillet est parti pour être délirant. Plusieurs grosse traductions en cours, alors que je dois avancer sur mon prochain album Explora, et que je dois boucler Apocalypses : une brève histoire de la fin des temps. (là, je viens de toucher les premières pages maquettées, c'est assez terrifiant de voir les gens commencer à mettre en forme un bouquin qu'on n'a pas encore terminé).

L'avantage, c'est que ça m'a obligé à commencer l'icono, et que c'est la partie du boulot qui est la plus cauchemardesque, parce qu'habituellement, je la commence toujours trop tard et que je dois tout faire d'un coup. Alors que là, en fait, j'en aurai fait au moins la moitié avant que ça ne devienne critique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire