mercredi 11 avril 2012

Tout est relatif

Je croule sous une telle masse de travail, en ce moment, que je perds complètement la notion du temps. En fait, tout se passe comme si cette masse était suffisante pour déformer l'espace-temps autour de moi, un effet relativiste comme ceux que décrivait le père Einstein en son temps (flash info, il fait un cameo dans Crusades 3 avec d'autres stars du même genre, dont Jules César, Giordano Bruno et Nikola Tesla, allez séance tenante vous en procurer un exemplaire si ce n'est pas déjà fait). L'écoulement du temps devient bizarrement élastique, le temps passé à effectuer telle ou telle tâche ne correspond plus ni au calendrier, ni au planning, ni à aucune donnée chiffrable. C'est très étrange. Il doit y avoir des équations qui gouvernent ça.

Techniquement, ça ressemble un peu à ça


à propos de boulot, ce qui m'occupe ces jours-ci c'est la traduction d'Irrécupérable Tome 4 (le Tome 3 vient de sortir). C'est toujours aussi bon, je recommande vivement.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire