vendredi 16 décembre 2011

Il faut protéger nos enfants !!!!

Là, c'est bientôt Noël. Et donc, pouf, les pubs de jouets partout, les gens qui cherchent LE truc que veulent leurs mômes cette années, etc.

Et, en discutant avec des collègues, j'ai découvert LA série de jouets de l'année. Les mômes d'une collègue la tannent pour des Zu-Zu Trucs, ou Rhoo-Rhoo Pets, je ne sais plus le nom, mais un truc du genre. En tout cas, c'est un improbable machin à base de hamsters en peluche* à roulette et à moteur et, à force de ne pas regarder la télé, j'étais passé à côté des pubs sur le sujet. Et bien entendu, ces hamsters existent en plein de modèles (bébés, avec des coupes de cheveux eighties de la mort, en jupe écossaise dont on ne sait si c'est une écolière japonaise ou un highlander bourru, il y a le hamster cowboy et le hamster plongeur, celui en ciré breton et celui en ski, ceux avec des symboles divers sur la fourrure, comme une spirale, un cœur, un papillon ou l'étoile de l'US Army, et puis il y a les accessoires, conçus pour toucher aussi bien les garçons que les filles, parce que ces licences de jouets ont le gros défaut d'être souvent sexuées, et que y en a marre, qu'il en faut une, à présent, qui puisse toucher TOUTES les catégories de mômes sans exception, avec une stratégie du rouleau compresseur qui ratisse large. Et là, on touche au sublime, parce qu'en plus des voitures et autres véhicules pour hamsters, il y a le burger drive-in, le salon de coiffure, l'armure ninja, l'hélicoptère de police, la pizzeria AVEC la mobylette du livreur,  les méca walkers, les circuits de course, les arènes de combat, la nursery et les pièces de labyrinthes transparents qui se raccordent entre elles et aux bâtiments. Le truc totalement oecuménique ! Les mecs ont inventé un univers de jouets dans lequel un hamster ninja peut piquer la mobe du livreur de pizza pour déposer bébé chez l'esthéticienne.

Rien que le concept du hamster ninja, ça me terrorise, ça me donne envie de me resservir un truc fort distillé dans sa baignoire par un vieillard sénile qui défend sa ferme croulante avec le manufrance chargé à la chevrotine pour sanglier, et de m'en resservir encore un autre derrière, et puis un autre encore. **insérez ici le bruit d'un Nikolavitch qui se chie dessus**

Des hamsters ninjas à roulettes. Voilà les jouets qui font rêver les enfants de nos jours. (et j'ai, pour le coup, un bol incroyable : mes enfants sont soit trop grands, soit vraiment trop petit pour avoir accroché au truc, ils ne m'en ont même pas parlé et ont réclamé des trucs qui n'étaient pas particulièrement aberrants pour leur Noël) et d'un coup, je me dis que les Barbie Greluche et Action-Joe Para sur Kolwezi de mon enfance étaient des jouets assez anodins, finalement.


*D'après le site officiel que j'ai été consulter, l'avantage du hamster en peluche sur le vrai hamster, c'est qu'il ne fait pas ses besoins partout, ne sent pas mauvais et ne meurt pas. Je suis ravi de l'apprendre.

1 commentaire:

  1. Je suis très excité (oui, de nos jours, on traduit "excited" par "excité", n'est-ce pas excitant?) par ce nouveau produit.

    Je pense qu'après Lego et Transformers, c'est la prochaine licence passe-partout de jouets à qui George Lucas, Marvel et DC vont confier leurs propres licences, les yeux fermés, contre un gros chèque. Avant bientôt, on aura des Zhu Zhu Pets Sith, et le monde entier se perdra en conjectures afin de déterminer si oui ou non il s'agit d'une contrepèterie. Si MTV/Nickelodeon n'est pas trop con, ils mettront leur nouvelle licence TMNT qu'ils ont acheté il y a un an ou deux à contribution et nous aurons le plaisir de découvrir les premières Tortues Hamster Ninja. Bien sûr, cela provoquera des vomissements très pénibles aux gens de notre génération, mais est-ce trop cher payé pour la joie de nos têtes blondes adorées?

    Et je préfère ne pas évoquer le potentiel évident des Zhu Zhu Pets sur le marché des sex toys, car non, c'est à toi, lecteur, de le faire, avec ton imagination florissante. Voilà. Tu vois, c'est dans ton esprit, maintenant, tu ne peux plus rien y faire. Mission accomplie.

    RépondreSupprimer