lundi 3 octobre 2011

Crénom, mais c'est un complot !

Bon, vu que mes attributions professionnelles me conduisent à me pencher de beaucoup plus près sur les titres publiés outre-Atlantique par DC Comics ces dernières années, me voici en train de rattraper une partie de mon retard en la matière (la période post Final Crisis et toute la cavalcade Blackest Night m'ont complètement échappé, et me sont à quelques exceptions près légèrement tombés des mains quand j'ai tenté le coup). En ouvrant ce volumineux dossier, je viens de découvrir que le déslipage de Superman, contre lequel je m'élevai avec véhémence encore récemment, n'était pas un cas isolé, mais avait de plus été préparé par deux autres déshabillages de super-héros notoires, rien moins que Robin qui perd son slip vert et Wonder Woman sa culotte étoilée.

Nos valeurs s'effondrent graduellement. La preuve en images :

Des documents accablants

Voilà. Maintenant nous en avons la preuve : l'affaire du slip rouge n'est pas isolée. Il y a chez DC Comics un serial killer de slips. ET LE FBI NE FAIT RIEN, PUTAIN ! QUE DALLE !

Ah, ça m'énerve, tiens.


**S'en va en ronchonnant et en claquant la porte**

4 commentaires:

  1. Tant que Tarzan conserve le sien...

    RépondreSupprimer
  2. Oh, mea culpa, je viens de vérifier, ils lui ont rendu son slip ce mois ci, à Wonder Woman

    RépondreSupprimer
  3. Tsss, tu vois le mal partout, il était au lavage en fait !

    RépondreSupprimer
  4. Niko, voilà un super-slip qui ressemble beaucoup à un vilain :
    http://www.lepoint.fr/societe/une-societe-japonaise-invente-le-slip-qui-absorbe-les-odeurs-12-11-2012-1527933_23.php

    RépondreSupprimer