dimanche 4 septembre 2011

Fhtagn ta gueule à la récré (air connu)

Ça faisait longtemps que je ne m'étais pas fendu d'un article pour le forum de Superpouvoir. Quand je pense qu'en mon temps, je livrais une chronique par semaine, mais c'est loin, tout ça. J'étais jeune et plein d'énergie, pas encore usé par la vie, tout ça. Hum, je regarde les dates, c'est pas si vieux, en fait. C'est fou ce que ça use, la vie moderne.

Ça tombe bien, l'article en question cause de Lovecraft, encore un type qui n'aimait pas la vie moderne et qui trouvait que depuis qu'on avait arrêté l'Ancien Régime, tout se barrait en couilles (je subodore qu'il ne l'aurait pas formulé comme ça, ceci dit).

Photobucket
Peace and Lovecraft, man

Bref. Le sujet de l'article en question, c'est Les Contrées du rêve chez Lovecraft, et la façon dont ce cycle s'apparentant à la fantasy est la clé de ses textes horrifiques. Bon, l'article vous laissera peut-être sur votre faim à ce stade, vu qu'il ne s'agit que de l'introduction. Je publierai la suite par épisodes sur le site, à un rythme approximativement hebdomadaire (vous inquiétez pas, je devrais tenir le rythme, vu que la deuxième partie est faite, et la troisième largement entamée).

Voilà voilà.





Edit : Plus rien n'est accessible sur Superpouvoir. J'ai donc reposté l'article en un seul morceau ici.

1 commentaire: