mercredi 27 juillet 2011

Considérations actualisées

Bon, plutôt que de carburer au disco, musique de dégénérés s'il en est (il suffit de voir ce qu'est devenu Travolta, qu'on a même vu tourner dans des productions Besson, si c'est pas une preuve, ça), j'ai sur le conseil de l'autre Alex mis le nez dans Sachal, un groupe pakistanais qui fait des reprises de classiques jazzy/bossa comme Take Five ou Girl from Ipanema en musique traditionnelle de chez eux. C'est à la fois très sympa et très reposant*.

C'est ce qu'aurait dû écouter ce Norvégien qui se déclarait contre le métissage culturel, il est con, il se prive de bien des plaisirs de gourmet. (après, tout le monde a brandi les jeux vidéo comme cause de son coup de folie, et tout le monde regarde le bout de ses chaussures en expliquant que ce n'est pas parce qu'il est de Droite, ce garçon, attention aux amalgames) (alors que la Droite, on voit le truc, il faut que Guéant aille se faire opérer pour qu'on ait la démonstration qu'il a un cœur. Et encore, si ça se trouve, il a soudoyé les médecins pour qu'ils racontent que oui, il en a un, alors qu'à la place, si ça se trouve, il a un phonographe La Voix de Son Maître en parfait état de marche). Bref, tout ça pour dire : Sachal, c'est bon, mangez-en.




*Bon, après, ce qui me repose n'est peut-être pas ce qui vous reposera vous : je suis quand même le genre de pervers qui lit la Chronique universelle de Saint Isidore de Séville parce que ça me fait marrer (ça a terrorisé mon voisin dans le RER, l'autre jour. J'ai pouffé en voyant cette bonne âme d'Isidore se livrer à des contorsions sémantiques incroyables pour faire coller des évènements culturellement disparates dans son système, mon voisin a risque un œil pour voir ce qui me faisait rire, et il a eu une expression atone qui valait son pesant de cachou en voyant cette liste austère d'évènements antiques et de savants calculs chronologiques)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire