lundi 13 juin 2011

Prophétisme chromatique autant que pelvien

En relisant des vieux albums de BD, notamment La Trilogie Nikopol et son deuxième opus, La femme piège, je me suis avisé d'un truc...

En 1986, Bilal avait déjà anticipé sur la technologie Blue-Touffe.

Il est vraiment trop fort, ce Bilal.

Oui, je sais, vous trouvez ce post navrant. Mais c'était ça, ou je vous racontais mon rêve de cette nuit. Et mon rêve de cette nuit, il impliquait un braquage de supermarché, une voiture en panne, un gros flingue et John Goodman en slip. Trop dérangeant même pour moi, je préfère ne pas m'étendre sur la symbolique complexe de la chose.

2 commentaires:

  1. Femme-piège...
    Blue-touffe...
    Y a pas moyen de te foutre à la porte de ton propre blog ?

    RépondreSupprimer
  2. **insérer ici l'orang-outang qui fait un gros doigt.**

    RépondreSupprimer